Accueil / Ruralité / élevage / Recrudescence de tuberculose bovine.

Recrudescence de tuberculose bovine.

Face à la recrudescence de tuberculose bovine, la préfecture du Calvados a annoncé la mise en place des prélèvements de blaireaux, afin de faire face à la maladie. Cette maladie est particulièrement surveillée en France. « Depuis 2001, la France est considérée comme officiellement indemne de tuberculose bovine par l’Union européenne, malgré la persistance chaque année d’une centaine de foyers en élevage », indique l’ANSES.

Le blaireau, sur le banc des accusés.

Fin octobre, un blaireau a été contrôlé positif à la tuberculose bovine près d’un élevage bovin dans l’Orne. Des prélèvement de blaireaux seront donc effectués sur 37 communes voisine du Calvados et 41 communes de l’Orne afin de lutter contre la maladie qui touche animaux d’élevage et la faune sauvage.

La tuberculose bovine peut, selon l’ANSES, impacter la productivité d’un élevage et est transmissible à l’homme. Afin de mener au mieux cette compagne sanitaire, la préfecture du Calvados a annoncé que les éleveurs seront contactés pour indiquer la présence de terriers de blaireaux. Afin de procéder aux prélèvements, piégeurs agréés et lieutenant de louveterie seront utilisés. Les chasseurs seront aussi là en soutien afin de réaliser des prélèvements dans les zones à risques.

Bien entendu, cela fera hurler les zozos mais leurs compétences en matière de faune et d’élevage se limitent en général à ce qu’ils lisent (pour ceux qui savent lire…) sur la page Facebook de Hugo Clément.

About Grégoire Porte

Vérifiez aussi

Abattage des loups dans le Ventoux, le recours de la LPO et FERUS rejeté.

Le tribunal administratif de Nîmes a rejeté le recours en référé de la LPO ainsi …