Morilles, un début de saison poussif

Morille où es-tu ?

Cette année, la météo n’a pas été en faveur de la morille. Un hiver long et des températures très basses jusqu’au début du mois d’avril.Ajouter à cela le soleil ne pointe par le bout de son nez et de ce fait les morilles restent bien cachées.

Cueilleur passionné, je parcours le bois depuis plusieurs semaines dans mes forêts de l’Ain à 500 m d’altitude. Mon calendrier de cueillette m’annonce de grosses récoltes l’année dernière le 28 Mars 2017. Je me rends donc en forêt plein de motivation, mais je  constate que la nature ne s’est pas encore réveillée.

Quelques morilles bien sûres, mais toute aussi petites les unes que les autres que je ramasse quelques jours plus tard pour les laisser pousser de quelques centimètres….

Triste spectacle dans mon panier, mais je pense que tout rentrera dans l’ordre dans quelques jours et peut être même ce soir qui sait ?!

En tout cas, la morille 2018 sera sans doute moins abondante que les saisons passées.

En tout cas, je respire la nature et vous souhaite à tous d’en faire de même . La passion de la morille ne disparaît pas du jour au lendemain .

Regarder cette courte vidéo de ma plus belle morille 2017 récoltée le 25 Avril 2016 . 410 grammes et 429 grammes hauteur 24-27 com pour deux des 22 morilles de cette station.

 

 

 

Julien Barraquand

Je suis un chasseur passionné aimant la chasse depuis des années. Mes longues sorties avec des amoureux mon permis de comprendre les mœurs et coutumes des animaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Attentat d’une antispéciste, le siège de la plateforme Youtube visé.

Attaque dans le siège de Youtube   Nasim Najafi Aghdam est une youtubeuse peu connue, mais dont les vidéos sont

Fermer