La fin d’un roi .


Casper le roi fantôme

 

Nous allons vous conter le récit de Stéphanie Fuchs cette chasseresse passionnée par la nature et ses habitants .

Casper, un inconnu envers beaucoup de monde, c’est pour ça d’ailleurs que tu portais ce petit nom ,un vrai fantôme … Au début on ne tombait que sur ses traces, on savait bien qu’il était revenu car il nous laissait toujours ses mues, année après année toujours au même endroit.

 Nous l’avons aperçu une fois en velours , sans être sûr que ça soit lui , toujours les mêmes questions revenaient : À quoi ressemble-t-il ? ça doit être un monstre , il doit avoir l’air bizarre avec ces bois tordus. une année , il avait une dague d’un côté il avait été photographié par un chasseur de l’ACCA voisine mais toujours aussi furtivement , c’était flou, on ne voyait que la tête de Travers car il portait une mue de 4 kg de l’autre côté .

L’année d’après , il pensait rentrer sur son lieu de naissance en toute sécurité mais il restait un bracelet de cerf mâle aux voisins . On le voyait arriver en plaine, un vieux cerf, l’encolure basse. je zoome et là : c’est Casper ! Il faut le faire retourner , il va droit à la mort sur la ligne des postés ! on a tout fait , sifflements, cris, gestes ….il était dans une harde et la biche de tête voulait aller là.

Au bout de trois tentatives , elle a abandonné et s’en est allé , c’était le 21 janvier , peu avant la fermeture; ce cerf méritait de mourir dignement de sa belle mort . Le 22 février , il a encore fait des heureux en déposant ses mues dans le même secteur . mais la question qu’on se pose, c’est où va-t-il après les mues, il ne reste pas chez nous. on cherchait, on se disait qu’il allait certainement dans des ACCA qui n’avaie pas de bracelets de cerfs…. et là par hasard, on va dans une cabane de chasse à 20 km de là et on voit au mur une photo de lui , il vivait donc là… il est passé à travers les balles car il était 10 cors et que dans ce secteur ils ne tirent pas en dessous de 12 cors ! Cette année pendant le brame, j’approche les cerfs pour les photos comme tous les ans … J’entends bramer fort et je me dis, je prends le premier …SURPRISE !

c’était lui,sa majesté, à 15 m de moi en train de pousser son plus beau brame . Un copain l’avait pris 10 jours avant et je m’en voulais tellement de ne pas l’avoir vu… maintenant, j’avais des frissons j’en tremblais même… quelle bête extraordinaire.

En rentrant, je me dépêche de le raconter à tous les fans de Casper, j’ai pu en reconduire le soir au même endroit; il était toujours là , mais toujours pas de biches … on voyait qu’il était vieux et qu’il gueulait au perdu, il avait l’air épuisé…..c’est la dernière fois qu’on aura pu l’admirer, maintenant il repose au paradis des cerfs….

 

il a été retrouvé percé sur son chemin de retour chez lui, là où il était né, repose en paix grand roi…tu es mort dans le ring tel un gladiateur…. tu nous manqueras… vivre comme une légende, mourir comme une légende… on ne se lassera jamais de parler de toi… Julien, David, Leo et Stéfanie Les passionnés de Casper.

 

Julien Barraquand

Je suis un chasseur passionné aimant la chasse depuis des années. Mes longues sorties avec des amoureux mon permis de comprendre les mœurs et coutumes des animaux.

Une pensée sur “La fin d’un roi .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
sanglier malade montpellier
Des sangliers malades prélevés dans le Nord de Montpellier

Lors de plusieurs battues des sangliers présentant des plaies sur une partie ou l'ensemble du corps . Les chasseurs souvent

Fermer