Un sanglier inoubliable !

 Il y a quelques jours un sanglier imposant a été prélevé dans le 44. C’est Julien Debruyne et son père qui nous compte cette journée et ce prelevement incroyable !

Compte-Rendu d’une journée INOUBLIABLE.

Dimanche 03 Novembre 2019 (44)

14h30, après une bonne matinée de chasse avec mon père et nos amis de chasse, nous décidons d’aller avec notre Ancien, Dédé. C’est donc à 3 que nous allons parcourir hais et ronciers afin de débusquer éventuellement les sangliers  mais aussi quelques bécasses qui viennent d’arriver.

Nous commençons avec une bécasse justement, après un bon travail des chiens, nous remarquons que leurs comportements ne correspondent pas à la bête noire. Ils nous feront donc partir une bécasse que nous prélèverons. La 1ere !

 

Nous croisons notre ami Gégé qui avait ce matin blessé un sanglier. Grâce au travail toujours incroyable d’un chien de sang et des conducteurs  ce même sanglier sera retrouvé. Et c’est aux alentours de 15h30 que la scène, bien que courte mais riche en émotion arriva !

Nous arrivons à une haie peu épaisse . Chacun un côté, et on avance. Notre ancien étant posté un peu plus haut.

A peine la haie commencée que les chiens ont un comportement méfiant et s’attardent sur un houx dans cette même hais.  Aller-retour, excitation, il y a quelque chose et les chiens nous le font comprendre !

Nos chiens, se glissent sous cet arbuste et se mettent à aboyer. Mon père me crie « Cochon » et, dans cette même seconde, le sanglier traverse le champ du coté de mon père.

3 coups de feu se fient alors entendre !  Mon père me crie alors « Julien ! appel vite Gérald pour qu’il prévienne les conducteurs du chien de sang, le sanglier a pris une balle il est ENORME ! » Bien que mon père affirme avec certitude l’avoir touché le sanglier n’a pas montré de signe de faiblesse. Nous craignons donc le pire pour les chiens ! Sprint de nous 2 ! 100m plus loin le sanglier semble s’être arrêté dans un petit roncier entouré de végétations hautes et denses. La le sanglier est à 2metres de moi, aucun moyen de reculer, je n’ai que 1 mètre je reste donc sur mes gardes. Nous entendons les chiens aboyer mais aussi mordre ! Cela signifie qu’il est mort ?

Mon père rentre donc avec prudence et confirme bien la mort. Un coup de dague pour s’en assurer et une vérification des chiens se fait donc immédiatement pour s’assurer qu’ils ne sont pas blessés ! « Il est énorme » « Une vache, un ours » me décrit mon père ! je m’empresse de faire le tour pour constater.. Et quel CONSTAT !

Pour le sortir nous utilisons le 4×4 de Gérald puisque trop massif le sanglier est impossible à extraire de ce roncier. Pour le monter dans le véhicule, pas moins de 5 personnes ont été nécessaires.

Pour le peser direction notre ami Patoche qui n’était pas présent cette après-midi. Le poids de la balance affichera 213KG (poids qui d’ailleurs pliera la barre en inox)

 

Cette chasse, auras et serras celle de ma vie ainsi que celle de mon père. Entre Excitation, Joie et Adrénaline mais aussi surtout la fierté d’avoir été là à ce moment présent et que mon père a réussi à prélever ce sanglier.

 

Journaliste Julien Barraquand

Sur Vidéos-de-chasse.fr nous allons vous faire partager l'actualité de la chasse, les coups de cœur, les astuces, les nouveautés et de grandes émotions. À travers Vidéos-de-chasse.fr vous pourrez retrouver les photos, les vidéos, l'actualité de la chasse en France. 100% Chasse !

À Voir Aussi :

Photos : Bécasse « chirurgienne » prise dans le Lot-et-Garonne

Je chassais avec un ami la bécasse aux alentours de Casteljaloux (47) . Nous sommes …