Récit de Chasse : Sanglier de 196 kilos prélevé par une chasseresse

Un sanglier de 196 kilos ce n’est pas tous les jours que nous en entendons parler. et pourtant l’histoire s’est déroulée sur la commune de Sailly, dans les Yvelines un prélèvement effectué au calibre 12, Balle Rottweil Exact par Emelyne Flament.

Bonjour, je m’appelle Emelyne Flament, 21 ans, et issus d’une famille de chasseur. Cet été j’ai passé le cap, inscription au permis de chasser. Après la formation puis l’examen, je décroche mon permis de chasser.

Yes ! je vais pouvoir aller avec le père et le frangin à la chasse avec mon fusil.

Première chasse programmée pour le 21 octobre, petite chasse privée entre amis où l’on m’invite gratuitement étant jeune permis. Samedi 21 octobre 2019, 6h30… Le réveil sonne, on y est, premier jour de chasse.

8H00 :

Rendez-vous de chasse, je présente mon permis pour la première fois, je suis toute excitée pour mon premier jour de chasse, mais je ne veux pas le montrer et une grosse pression dans ma tête, peut être que je vais tirer mon premier sanglier … Une fois tous les permis enregistrés, le président donne
les consignes de sécurité et de chasse pour la journée, puis vient le moment de tirer au sort mon poste…

Je mets ma main dans la chaussette et hop je tire le numéro 5 Bis, le montre à mon père et il me dit d’être vigilante, car je n’entendrais pas beaucoup la traque !

On s’équipe et direction le poste. Arrivée à mon mirador je me dis que je ne vais pas voire grand-chose
mise à part des chevreuils que l’on n’a pas le droit de tiré aujourd’hui…

10H00 :

Début de traque, quelques chevreuils vont et viennent devant moi. Après 40 minutes de calme plat, la forêt s’anime. Les sangliers sont levés et les balles claquent au loin.

Tout à coup, j’entends du bruit, un animal cours, s’arrête, et repars à plusieurs reprises, j’entends également une forte respiration, un animal essoufflé. j’aperçois une tache noire monter sur moi à travers les ronces et baliveaux, je pense à un chien des traqueurs. C’est lorsqu’il arrive à une dizaine de mètres de mon mirador que je réalise que c’est le fameux gros sanglier connu sur le secteur.

Ma pensée a été : HOOO P*****, il ne faut pas que je loupe c’est le gros !

Je saisis mon fusil, laisse passer le chemin  le sanglier et lorsque entre dans mon angle de 30° je l’épaule,  suis l’animal et PAN.

Je tire alors une première balle, aucune réaction du sanglier, je décide de tirer ma deuxième balle, PAN.
Je vois l’impact de ma balle dans le coffre du sanglier, mais rien n’y fait, il continue derrière moi.

Très vite je ne le vois plus avec la végétation, mais l’entends toujours s’éloigner, puis le bruit reste au
même endroit et plus rien. Je prends donc ma trompe et sonne 3 coups longs, mais pas de taillot
car l’animal repart.

Mon frère qui était chef de ligne m’appelle, car il m’a entendu tirer, je lui explique ma petite
aventure, et lui fais part de mon angoisse, car j’ai blessé ce gros sanglier et commence avoir peur
pour les chiens.

Mon père, chef de traque est prévenu par mon frère et m’appelle aussitôt. Je lui explique et il me dit
que l’on ira voir à la fin de la battue.

13H17 :

1 coup long tailloté, fin de battue ! un ami arrive à mon mirador, il a vu la scène de son
mirador, et a entendu comme moi le sanglier faire du bruit au même endroit puis plus rien, cela me
rassure.

Une fois mon deuxième voisin arrivé, on décide de vérifier mes tires, aucune marque de sang ou autre à l’anchust, je relève alors ma tête et avance dans la coulée de 4-5 mètres et je vois alors la masse du
sanglier à une quinzaine de mètres, je m’approche avec mon ami et vérifions qu’il soit bien mort, ce qui se vérifie rapidement !

Je saute de joie ainsi que mon ami, et mon cousin qui nous avait rejoints. Je m’empresse de prévenir mon père et mon frère qui furent extrêmement contents !

Puis une série de photo a alors commencé pour immortaliser ce magnifique sanglier. Lors du tableau, la pesée de mon sanglier est attendue par tous les chasseurs, mais par moi encore plus ! Le verdict tombe après 3 pesées différentes et 2 pesons différents ! 196 KG !!!

Bien sûr, comme le veut la tradition, mon frère a pris soin de me baptiser avec le sang de mon sanglier.

Voilà, nous avons immortalisé ce jour particulier pour moi au côté de mon père et mon frère ainsi que tous mes amis présents !

Merci à Saint-Hubert de m’avoir permis de tirer ce magnifique sanglier, et en plus pour mon premier prélèvement, première balle et premier jour de chasse. Merci également à la société de chasse de Sailly pour l’invitation ainsi qu’à mon père et mon frère de m’avoir transmis cette magnifique passion !

Merci également aux chiens que l’on oublie trop souvent !

 

Jounaliste Julien Barraquand

Sur Vidéos-de-chasse.fr nous allons vous faire partager l'actualité de la chasse, les coups de cœur, les astuces, les nouveautés et de grandes émotions. À travers Vidéos-de-chasse.fr vous pourrez retrouvez le photos, les vidéos, l'actualités de la chasse en France. 100% Chasse !

À Voir Aussi :

Billet d’humeur de Joël Dorleac-Guisset

Il y a certains chasseurs qui a travers des mots mettent à plat nos idées, …