Récit de chasse : Mon premier sanglier à l’arc


Il y a des sentiments que l’on ne peut décrire tellement ils sont intenses malgré encore quelques erreurs de jeunesses .

Enfin une récompense personnelle et collective. J’ai suivi vos conseils , écoutez vos techniques, appris des multiples sorties, et hier le résultat est là.

Je me poste sur une coulée pour la première fois elle me paraît très fréquentée, entre un cours d’eau et un champ.

J’installe pour la deuxième fois le treestand cobra summit, il est 6h10.

Je suis en place en attendant l’heure légale de tir. Rien, jusqu’à 9h où un geai m’alerte.9h06 une laie suivie de bêtes rousses de 25 kg m’arrive sur la coulée ils sont à 25m. Je commence à armer et j’oublie d’allumer la caméra ce qui fait sauter la flèche en retirant mon décocheur pour l’allumer….

Je reprends vite une flèche et bien sûr les animaux accélèrent.

Juste le temps de tirer une flèche et je loupe ce sanglier à 6m à 70° sous le treestand. La compagnie et en masse à 30 m. Et reviens sur ses pas.

À 20m une bête rousse est isolée, le tir est possible, mais pas dans les conditions idéales du début de l’action 😫.

Je décoche et la flèche est au niveau des reins. Le sanglier cri et prends la descente sur les pattes avant.

Rien d’agréable pour un premier à l’arc….😵 je sais que la flèche a touché les reins et la colonne grâce à l’encoche lumineuse et la réaction de l’animal. Je prends ensuite à 9h40 la direction du tir . Presque pas de sang puis une grosse très grosse quantité dans les feuilles et contre les branches.

Une petite falaise de 5 m domine un cours d’eau je me penche et ne vois pas de sanglier en bas .

Mais contre la paroi encore du sang. Je contourne l’endroit et cherche des indices… mais rien de rien pas une goutte de sang en amont ou aval du cours d’eau. Je sonde le fond rien de rien . Je décide de descendre le cours d’eau . Et sous une grosse racine d’un arbre de la berge, je vois les pattes. Le sourire aux lèvres les craintes disparaissent.

Enfin je profite de mon premier sanglier de 25kg 😃 . La scène et filmée, mais restera personnel pour la raison citée plus tôt .

Je remercie Pascal Thebault , Enzo Catalfamo , Pierre Labory, et bien sûr tous les membres du groupe et archers rencontraient qui m’ont aidé de près ou de loin dans mon initiation.

On apprend plus de ses erreurs que de ses réussites .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À ce jour 29 chevreuils observés 19 sangliers 5 renards et 3 bécasses pour des dizaines d’affûts . Le treestand à changé ma vie d’archer, car sur 3 affuts avec treestand j’ai pu apprécié des animaux à 6-8m alors qu’au s’il jamais en dessous de 20m. Les odeurs sont trop fortes je pense que je pue.

Jounaliste Julien Barraquand

Sur Vidéos-de-chasse.fr nous allons vous faire partager l'actualité de la chasse, les coups de cœur, les astuces, les nouveautés et de grandes émotions. À travers Vidéos-de-chasse.fr vous pourrez retrouvez le photos, les vidéos, l'actualités de la chasse en France.100% Chasse !

À Voir Aussi :

Le Brocard de Stéfanie

Chasse du Chevreuil durant le rut. La période de rut bat son plein . Il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils