Comment contrôler correctement un tir sur grand gibier ?


Nous avons tous entendu . « Je pensais l’avoir manqué » et après quelques recherches on trouve quelques gouttes de sang , os et autres indices d’un tir ayant touché sa cible. Nous avons demandé à des conducteurs de chiens de sang quels sont les gestes et attitudes à avoir pour bien contrôler son tir .

Les bons gestes sont très simples à mettre en place .

Pour le contrôle de tir :

– Restez à son poste et envoyer soit le chef de ligne (si c’est prévu) soit un voisin pour localiser l’endroit où se trouvait l’animal au moment du tir. 

– Ce dernier cherche des indices (sang, poil, os) ou des pieds anormalement marqués ou la balle.

– En l’absence de traces de fuite, décrire des cercles de plus en plus grands autour de la direction de fuite, recouper ainsi la trace à plusieurs reprises et trouver éventuellement l’indice recherché
Et ne pas oublier que certaines blessures ne saignent pas tout de suite ou très peu et pourtant l’animal est mortellement blessé. Un animal laissé tranquille se couchera généralement rapidement alors qu’avec la même blessure grave un animal relevé sera capable de faire une grande distance avec des passages d’obstacle incroyable, il sera chargé » d’adrénaline et ne s’arrêtera que quand il sera à bout de force.

– S’il en trouve, le posté peut le rejoindre et marquer avec une balise visible les indices qui seront laissés sur place et éventuellement protégés par des branchages.

– Continuer en balisant dans la direction de fuite de l’animal, en évitant de marcher sur la piste et jamais plus de 100 mètres, même si l’abondance de sang peut laisser penser qu’il n’est pas loin. 

– Prendre une arme lors de ce contrôle, il serait ballot de relever l’animal sans pouvoir le tirer.

Appeler dans les plus brefs délais un conducteur de chien de rouge agréé (listes fournies par les FDC). En l’absence d’indice, ou en cas de pluie pendant la battue qui aurait pu laver les indices on demande un contrôle de tir par un chien de sang surtout si on estime que l’animal a eu une réaction anormale ou qu’on est sur de son tir.

Tout autre action est à proscrire.

Dans certaines chasses il est aussi possible d’avoir un document comme celui ci . Toutes les informations principales y sont notées et permettra plus facilement la gestion des tirs par les conducteurs de chiens de sang mais aussi les organisateurs de la chasse.

Julien Barraquand

Je suis un chasseur passionné aimant la chasse depuis des années. Mes longues sorties avec des amoureux mon permis de comprendre les mœurs et coutumes des animaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
un chasseur tir dans les pneus
Un chasseur tir en direction d’une route la balle se loge dans le pneu d’une voiture

Le gibier obnubile certains chasseurs qui en oublient les règles essentielles de sécurité . Dimanche dernier un automobiliste , habitant Thollon-les-Mémises

Fermer