Un beau cerf prélevé en battue

Pour certains, la battue aux grands gibiers et source de passion, de plaisir . Que dire quand un animal aussi imposant qu’un cerf s’offre à vous dans des conditions idéales de chasse ? Tout simplement rien, on profite et on admire cet animal si élégant et impressionnant.

On pense qu’à une chose s’appliquer surtout quand les chiens et les traqueurs suivent le gibier de près.

Dindin chasse l’un dés premiers youtubeur à fait sont premier cerf en 2017 soit 3 ans après avoir loupé l’occasion d’en prélever un .

Alors cette fois-ci invité par un ami, il s’applique et en une seule balle prélèvera ce magnifique 12 cors irréguliers.

 

 

Julien Barraquand

Je suis un chasseur passionné aimant la chasse depuis des années. Mes longues sorties avec des amoureux mon permis de comprendre les mœurs et coutumes des animaux.

8 pensées sur “Un beau cerf prélevé en battue

  • 19/01/2018 à 12 h 16 min
    Permalink

    Continuez la publication de vos exploits
    Un jour les anti chasse gagneront . Et vous leur aurez donné
    les arguments dont ils ont besoin .

    Répondre
    • 19/01/2018 à 18 h 02 min
      Permalink

      Pourquoi avoir honte d’être chasseurs ? Pourquoi se cacher ?? Communiquons et partageons fièrement notre passion !!

      Répondre
  • 19/01/2018 à 12 h 20 min
    Permalink

    Et hop, un cerf en plus qu’on ne pourra plus admirer le matin de bonne heure en se promenant.
    Encore une enième fois merci les chasseurs de dézinguer la faune avec autant de plaisir.
    Tuer par plaisir ça s’apparente tout de même beaucoup à une pathologie mentale.
    Sans parler du fait que vous prenez en photo vos carnages.
    Une folie que vous exhibez et tout ça est légal c’est triste.

    Répondre
    • 20/01/2018 à 13 h 06 min
      Permalink

      que faites vous sur un site dédié à la chasse si vous n’aimez pas la chasse et les chasseurs ……. rien ne vous oblige à fréquenter ce site …..

      Répondre
  • 20/01/2018 à 11 h 23 min
    Permalink

    Ça s appel de la gestion de population…et non de l abattage… À tout les pseudos hippie qui prennent leurs voitures à peine polluante pour faire à peine 2km au lieu de prendre un vélo…c sur que ça sa fait pas de mal à la planète….

    Répondre
  • 21/01/2018 à 22 h 05 min
    Permalink

    De la gestion de population… Un humain qui parle de gestion de population ça me fait toujours rire.
    (et les sangliers qui pullulent grace au maïs que vous leur donnez, c’est de la gestion d’abattage c’est ça…?)
    Parler de voitures de pseudos hippies qui polluent, ça trahi votre manque d’argument. Perso je suis très loin d’être hippie, encore moins écolo quand je vois ceux qui se revendiquent comme tel. Je suis berger et la voiture je m’en sers suffisament rarement pour pouvoir pester contre tous ces chasseurs qui viennent chacun avec leur 4×4 (parfois à 10 bonhommes, et 10 4×4 pourraves) jusqu’à leurs lieux de chasse.
    Le problème, comme je le disais sur un autre post (« Un accident tragique dans la Drôme » du 18/12/17), c’est que quand je vais observer la faune sauvage en foret le matin à partir de 4h et que je me fais déloger 2-3 heures plus tard par des coups de feu autour de moi, vous me laissez aucun choix sinon celui de me barrer car avec mon fils et mon chien ça craint (mon fils qui a vite compris qu’en hurlant à tue-tête il arrivait à vous emmerder, bien qu’il vous fasse bien moins sursauter que vous avec vos armes à feu à la con)
    Et excusez-moi pour le choix des mots mais votre pseudo « gestion » de la population passe par de l’abattage. Si vous êtes un brin observateur vous remarquerez la racine du mot « battue » dans abattage. J’y suis pour rien c’est comme ça, après si vous n’assumez pas le fait que vous tuez des animaux sauvages par plaisir, là je ne peux rien faire pour vous à part vous dire de deserter les forêts, pour mieux y revenir avec un appareil photo par exemple. C’est quand même un plaisir de voir un cerf, puis le revoir un mois après, puis l’année d’après etc etc… pour ça il faut passer une temps considérable en forêt. Mais je ne compte plus le nombre de cerfs, sangliers, chevreuil que je n’ai plus revu après des battues. C’est triste. Surtout quand je vous vois heureux comme tout d’avoir tué un bel animal.
    Vous êtes fous.
    Prendre plaisir à tuer des animaux…quel loisir. Des chasseurs me disent être detendus après leur sortie chasse. Il faut haïr les animaux pour être detendu après les avoir tué.

    J’ose esperer qu’un jour on pourra s’approcher à une dizaine de mètre d’une biche sans qu’elle ait peur. Dire qu’il y a des pays où c’est le cas, où les animaux n’ont pas cette crainte absolue de l’homme.

    Répondre
  • 21/01/2018 à 22 h 16 min
    Permalink

    Et en effet, Stephane Proffit, rien ni personne ne m’oblige à venir ici.
    Mais étant contre la chasse, je ne dois rien dire? Jamais dire mon point de vue? Donc vous avez le droit de tuer et nous on doit eviter les forêt où vous allez le week-end et en plus de ça on ne doit rien dire!
    Donc non, desolé, perso je discute très souvent avec des chasseurs, dont des equipes de battues avec qui on se connait très bien, qui comprennent mon point de vue mais qui ont cette passion de tuer.
    Et à votre grand regret je viendrais encore ici donner mon point de vue.

    Répondre
  • 22/01/2018 à 16 h 55 min
    Permalink

    Après réflexion et comme « seuls les cons ne changent pas d’avis », je vais arreter d’ecrire des commentaires sur ce site. J’ai dit l’essentiel de mes pensées. ça ne fera rien évoluer mais bon.
    Amusez-vous bien à tuer, persuadez-vous bien que tuer des animaux sauvages est bon pour l’environnement, continuez de vous etonnez de la mort de vos camarades lors de battues.
    Et enfin réjouissez-vous du profond respect que l’animal lambda a sur l’animal homo sapiens en n’organisant pas de battues anti-chasseurs. Ces battues seraient légitimes, ça fait si longtemps que les chasseurs pullulent.

    En vous souhaitant, messieurs, une mauvaise année de chasse.

    Shepherd

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Un loup trouvé mort lors d’une sortie scolaire

"On dirait un loup mort entre les branches". Le Parc National des Ecrins et bien connut des agents de l'ONCFS

Fermer