Accueil / Actualité Chasse / Une recherche au chien de sang particulière

Une recherche au chien de sang particulière

Lundi 12 octobre, Gil Fossat a participé à une recherche un peu particulière, habitué à recherche Des animaux blessés lors d’actions de chasse, il a apporté son aide dans une mission tout autre. Gil Fossat a participé à la mission de capture des loups du Canada échappé du parc Alpha suites aux intempéries dans le Sud-Est de la France. A l’aide de son compagnon Nicky, il s’est lancé dans une recherche de l’animal. Nicky est un chien de sang. Le chien de sang est un chien entraîné afin de pister un animal blessé. Cette pratique est utilisée dans le monde cynégétique et permet ainsi lors des journées de chasse d’appeler un conducteur (propriétaire du chien) pour faire une recherche sur un gibier (chevreuil, cerf, sanglier) blessé lors de l’action de chasse. Le but final est de localiser, récupérer, le gibier, qui est introuvable par le chasseur grâce aux indices laissés par l’animal en question (sang, os, poils, odeur etc…).

Une recherche pas comme les autres

Dans le groupe Facebook « Conducteurs de chien de sang », Gil Fossat a partagé cette expérience nouvelle pour lui. Après une période d’observation, Gil Fossat explique que les agents de l’office français de la biodiversité ont décidé de prendre position sur une place de nourrissage mise en place plus tôt afin de pouvoir cantonner la meute dans le secteur. Il explique  » à peine sur place la soigneuse du parc alpha appelle les loups comme elle le fait d’habitude, la réussite est instantanée, un loup se présente seul, il est immédiatement fléché ( hypodermique ) par un agent de l’OFB, le loup prend la fuite, le produit met 5 à 10 min pour faire effet , c’est à ce moment que je me rend à l’anschuss, seulement 15 min ont passées c’est une voie chaude que l’on va travailler « . C’est alors que Nicky, son partenaire à quatre pattes intervient  » Nicky est en longe, au point d’impact il y a une petite touffe de poil, Nicky sent quelques centimètres plus loin pendant 5 secondes et c’est parti. Très décidé, il prend la voie de fuite mais il reste sur une certaine crainte, réagi au moindre bruit autour de lui, il faut dire que nous sommes 8 à le suivre et que l’animal recherché n’est pas habituel , il part à plat sur 80 m environ Nicky est bien dedans, puis prend la montée sur environ 50/60 mètres et se bloque « . A ce moment précis, Gil Fossat reconnait les mimiques de son animal et sait que le loup n’est plus très loin.  » les oreilles ce redressent , je sais qu’il est là, effectivement le loup est devant lui à 10 m endormi « .

Une moment exceptionnel

Pour Gil Fossat, ce moment est exceptionnel. Participer à une telle mission est une vraie fierté.  » Ce fut une recherche très rapide mais qui reste exceptionnelle  » témoigne-t-il, avant de conclure  » voilà une sacré journée que je ne suis pas prêt d’oublier. Merci aux agents de l’OFB, au SDIS06, à la Gendarmerie, à Aurore la soigneuse et àJean Claude. »

Une fois de plus, le monde cynégétique est mis à contribution pour répondre aux besoins sanitaires, techniques et environnementaux. Ce bel exemple de civisme mérite les félicitations de la rédaction pour Gil et son partenaire Nicky.

.

 

About Grégoire Porte

Vérifiez aussi

Un dimanche à la chasse, une opération de partage et de communication

Ce dimanche 18 octobre c’est l’opération  » Un dimanche à la chasse ». Cette opération nationale …