Accueil / Actualité Chasse / Une justice clémente pour les harceleurs de Willy Schraen.

Une justice clémente pour les harceleurs de Willy Schraen.

Le jugement a été rendu dans le procès des auteurs des insultes et menaces de mort à l’encontre de Willy Schraen, président de la fédération nationale des chasseurs (FNC).

Les peines prononcées sont « légères » aux dires du principal intéressé, Willy Schraen qui s’est exprimé à l’issue du prononcé et déclare vouloir faire appel de ce jugement. Et, en effet, le jugement de première instance semble clément à l’égard des huit accusés. Ils écopent d’amendes et de l’obligation d’effectuer des stages de citoyenneté !

Le procureur avait requis des peines de quatre, six, huit et 12 mois d’emprisonnement avec sursis à l’encontre de sept prévenus, ainsi qu’une peine de six mois ferme contre un huitième.

« Je sais où tu habites, fais attention! » ; « On va te tirer comme un lapin et te laisser crever par terre » ; « Je vous embroche comme un gros cochon »… « Espèce de grosse merde. Viens toucher à mes chats et on te clouera tes c…. sur ta grosse gueule » ; « J’ai mis de l’argent sur ta tête sur le dark web. On va te trouver et te tirer comme un lapin et te laisser crever par terre… »

Les avocats des prévenus ont plaidé la « bêtise » ; certes aucun d’entres eux ne sera sélectionné pour un quelconque prix Nobel mais la « bêtise » doit-elle exonérer de toute peine dissuasive ?

About Denis Plat

Vérifiez aussi

Trois chiots volés et retrouvés par les gendarmes

Certaines histoires ne se finissent pas toujours mal. La preuve en est ; la gendarmerie …