Accueil / Actualité Chasse / Un salarié de la MSA en chef d’orchestre d’une campagne de harcèlement contre une jeune chasseresse.

Un salarié de la MSA en chef d’orchestre d’une campagne de harcèlement contre une jeune chasseresse.

Lors d’une partie de chasse en septembre dernier, une jeune chasseresse décide de prendre une photo d’elle et de l’accompagner d’un texte fort bien écrit pour défendre sa passion.

Sa publication est très vite partagée par de nombreuses personnes malheureusement les anti-chasse s’en saisissent et déclenchent contre elle une véritable campagne de harcèlement, d’insultes et de haine. Voici un exemple de ce qu’elle reçoit.

Les protecteurs des animaux devraient faire le ménage dans leurs rangs, ils ne donnent vraiment pas une bonne image d’eux-même. Ce n’est, hélas, pas la première fois qu’ils se comportent ainsi, nous avons tous en tête et en mémoire les messages reçus par nous-même, des amis ou des connaissances. Il est incompréhensible que des gens qui font preuve de tant d’empathie pour les animaux n’en éprouvent aucune pour leur congénères. Ils disent ne pas aimer la chasse mais se lancent dès que l’occasion se présente dans la chasse à l’homme ou à la femme.

Le pire de cette campagne de harcèlement vient d’un militant extrémiste qui travaille à la Mutuelle Sociale Agricole dans la région de Bourges. Il menace de divulguer les identités et des informations confidentielles à propos des agriculteurs qui soutiennent la jeune chasseresse grâce à son poste à la MSA. Il joint des copies d’écran de son ordinateur, insulte les agriculteurs et se moque de ceux qui se suicident en les traitant de « génération fragile »… Un charmant bonhomme qui sera sanctionné, nous l’espérons par la MSA.

 

About Denis Plat

Vérifiez aussi

Le président de la FDC de l’Hérault répond aux mensonges d’Eddine Ariztegui.

La décision de l’équipe municipale de Montpellier d’interdire la chasse sur les terrains municipaux a …