Accueil / Actualité Chasse / Un radar pour éviter les collisions avec la faune sauvage.

Un radar pour éviter les collisions avec la faune sauvage.

Les collisions routières avec la faune sauvage représentent un véritable risque lorsque nous prenons la route dans nos campagnes. En France, 40 000 accidents de la route sont ainsi causés par des collisions avec des animaux sauvages. Pour les limiter, le conseil départemental du Val d’Oise a fait installer à Seuguy un dispositif infrarouge pour prévenir les automobilistes et ainsi éviter les accidents.

Un dispositif expérimental

Route d’intérêt régional et corridor identifié, la D 922 se voit donc dotée de ce dispositif expérimental sur environ 500 m de chaque côté de la chaussée. Ces caméras peuvent détecter grâce aux variations de température la présence d’un cerf, d’un chevreuil ou même d’un sanglier. Lorsque les caméras identifient la présence d’un animal, celles-ci déclenchent alors un panneau lumineux affichant un chevreuil cerné de diodes rouges. Ce panneau lumineux permet ainsi d’annoncer la présence d’animaux sur les bas-côté, incitant l’automobiliste à ralentir et à être attentif.

Une première en Ile-de-France

Certains départements ont penché pour des réflecteurs ; en Ile-de-France ce projet de dispositif infrarouge est une première, après des essais en Isère et Haute-Savoie. Ce projet anti collisions a été installé en collaboration avec la fédération interdépartementale des chasseurs d’Iles-de-France. Jean-Luc Barrailler, président de l’association pour la gestion du grand gibier dans le Val-d’Oise (AGGGVO) qui a activement participé au projet, s’est exprimé dans le Parisien « Ce site sur la D 922 est identifié comme l’un quatre secteurs les plus accidentogènes à cause du passage des animaux » approuvant ainsi, l’initiative mise en place.

Le système, installé depuis le mois de mars a détecté 91 animaux. 63 % étaient des sangliers, 14 % des renards et 2 % des chevreuils. Un dispositif donc, qui permet d’obtenir des résultats satisfaisants et qui offre, aux automobilistes une sécurité supplémentaire.

Vigifaune de Naturapass

Pour que ces systèmes soient efficaces, il faut les placer au bon endroit ; il est donc impératif pour les collectivités locales de savoir avec précision quelles sont les zones à risques. Vigifaune (développé par Naturapass) est un outil qui permet de localiser avec précision les zones de collisions et donc d’agir avec efficacité et à moindre coût pour le contribuable.

Il va sans dire qu’une bonne régulation des effectifs de la grande faune permet aussi de limiter le risque de collisions…

About Grégoire Porte

Vérifiez aussi

Drôme, une sexagénaire gravement blessée par un sanglier

A Châteauneuf-de-Galaure, vers 10h du matin, un sanglier a attaqué et blessé gravement une sexagénaire. …