Accueil / Actualité Chasse / Sécurité, sujet de contrôles dans le Morbihan.

Sécurité, sujet de contrôles dans le Morbihan.

L’office français de la biodiversité, au-delà de délivrer les permis de chasser après examen, accompagne les fédérations ainsi que les chasseurs dans la mise en œuvre des consignes de sécurité. Ainsi, des dispositif de contrôles sont mis en place pour vérifier le bon respect des règles de transport, de détention etc… Ce week-end, six agents ont réalisé une campagne de contrôles de sécurité auprès des chasseurs morbihannais.

Veste fluo obligatoire.

95 chasseurs du Morbihan ont donc été contrôlés par les inspecteurs de l’OFB ces 28 et 29 novembre. Quatre infractions ont pu être relevées, des défauts de marquages concernant deux bécasses (espèce soumise à un PMA) et deux chevreuils (espèce soumise à plan de chasse).

On délivre les permis de chasse, et on s’assure ensuite que les normes de sécurité sont bien respectées. C’est important pour les chasseurs comme les non-chasseurs

Le but des chasseurs et des inspecteurs, éviter à tout prix les accidents. C’est pourquoi, à chaque début de battue, le responsable rappel les consignes et règles de sécurité avant de démarrer la chasse. En voici quelques unes :

  • Détenir son permis de chasse et sa validation annuelle, son assurance ;
  • Une veste de couleur fluo facilement identifiable (jaune ou orange selon les départements),
  • Ne pas tirer en direction d’une route ou d’habitations,
  • Respecter l’angle des 30 degrés.
  • Transport de l’arme en étui ou démontée.

Il y a aussi les règles non écrites comme la courtoisie avec les autres usagers de la nature. Dans le quotidien l’Ouest France, Bruno Jaffré, directeur de la fédération des chasseurs du Morbihan explique «  C’est parfois plus compliqué qu’on ne le pense car certaines personnes n’aiment pas les chasseurs. Mais on communique, on échange. »

Forte baisse des accidents

En France, les accidents dans le monde cynégétique sont en forte baisse. Guy Milloux témoigne  » Dans le Morbihan, pour la saison 2019-2020, on dénombre trois accidents non mortels « . Cette baisse est liée à la formation inculquée par l’OFB. Cette formation a pour pilier la sécurité. De plus, toujours plus soucieux de limiter les accidents et incidents, un cycle de remise à niveau tous les 10 ans est mis en place depuis la parution d’i-un décret en octobre 2020.

 

 

About Grégoire Porte

Vérifiez aussi

Une palombière tenue par des femmes de trois générations !

Nous sommes à Captieux en Gironde, terre de traditions. La palombière est une de celles-ci …