Accueil / Actualité Chasse / Politique / Notre nouvelle ministre…

Notre nouvelle ministre…

Une nouvelle ministre de la transition écologique…

Carrière.

Adhérente des Verts à partir de 2000 puis d’Europe Écologie Les Verts (EÉLV), elle travaille à l’Assemblée nationale à partir de 2002.En 2012, elle est élue députée dans la deuxième circonscription de la Somme avec le soutien du Parti socialiste. Elle co-préside le groupe écologiste jusqu’en 2016, étant ainsi la première femme à occuper la présidence d’un groupe parlementaire à l’Assemblée. En 2015, elle quitte EÉLV et rejoint le Parti écologiste.

Prises de positions et décisions.

Elle est secrétaire d’État chargée de la Biodiversité de  à , dans les gouvernements de Manuel Valls puis de Bernard Cazeneuve. À cette fonction, elle fait adopter la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages qui acte la création de l’office français pour la biodiversité (OFB).

Le 15 mai 2020 elle signe, avec 22 autres députés, une lettre pour demander l’interdiction du déterrage du blaireau.

En 2017 elle rejoint LREM et souhaite respecter les engagements de campagne d’Emmanuel Macron de réduire à 50 % la part du nucléaire dans la production d’électricité. Pour le remplacer par quoi ? Nous espérons que ce ne sera pas par les éoliennes et que les sites Natura 2000 seront épargnés par ces horreurs.

Le 22 novembre 2019 elle signe la tribune de députés de la majorité appelant le gouvernement à « des mesures fortes, nécessaires et concrètes » pour les animaux.

Le 7 septembre 2018 elle vote un amendement visant à maintenir l’autorisation d’utiliser des termes comme « steak », « filet », saucisse », pour désigner des produits végétariens à haute teneur protéique.

Le 15 mai 2013  elle vote la proposition de loi visant à interdire la chasse à courre. D’ailleurs AVA vient de tweeter ce soir à 20h36 « Bonjour toutes nos félicitations, nous sommes à votre disposition pour vous aider à mettre en oeuvre la proposition de loi demandant l’abolition de la chasse à courre. »
En septembre 2016, alors qu’elle était secrétaire d’Etat à la bio diversité, elle a été prise à partie par le président de la FNC, Willy Schraen, lors d’une inauguration.Ce dernier lui reprochait un courrier dans lequel elle demandait aux chasseurs d’ouvrir un débat sur le partage de la nature avec d’autres pratiquants. Il lui a notamment dit : « vous cherchez par tous les moyens à nuire à la chasse et aux chasseurs de France. » Il y a fort à parier qu’elle s’en souvient…
Voici les notes que lui décerne le parti animaliste.

About Denis Plat

Vérifiez aussi

Des bobos dérangés par un couple d’agriculteurs…

Fabien Le Coidic et sa compagne Agathe Guérin sont agriculteurs. Ils ont choisi les Yvelines …