Accueil / Actualité Chasse / Nos ennemies les tiques

Nos ennemies les tiques

Dans un précédent article nous mettions en garde la communauté face au réveil des tiques dans nos espaces naturels. Parasite de nos campagnes, elle peut parfois, lorsqu’elle en est porteuse, transmettre la maladie de Lyme ainsi que encéphalite à tiques.

Encéphalite à tiques : la maladie

L’encéphalite à tiques est un virus (Flavivirus) transmis à l’Homme par le biaise de la piqûre d’une tique porteuse. Les animaux infectés ne transmettent pas directement la maladie aux Hommes. Cependant, de façon exceptionnelle, une contamination peut avoir lieu par la consommation de lait cru ou fromage cru au lait de chèvre ou de brebis.

Voici le témoignage de Frédéric Baroni victime de l’encéphalite à tiques :  » Le 21 mars 2020, j’ai consommé lors d’un repas du fromage au lait de chèvre cru. Tout allait parfaitement bien, d’ailleurs, le 26 mars je suis parti faire mon sport (un jogging de 14 km). Je suis rentré chez moi et j’ai pris une douche, le temps de celle-ci, impossible d’en sortir. J’étais frissonnant, je crus attrapé froid, j’augmentais donc la chaleur de l’eau. Une fois sorti, j’ai pris ma température… 39 de fièvre. Le soir même, j’étais épuisé. Le lendemain, je reprends ma température, 38. Je décide donc d’aller au travail, à midi, je m’arrête, je ne tiens plus. Je suis épuisé, fatigué. Le lendemain de cette journée, j’appelle le 15, j’ai cru avoir le Covid-19. Suite à cet appel, mon médecin me traite pour ce virus (évidemment vu la période). Cependant, 1 semaine plus tard, j’ai toujours un peu de fièvre, je me dis que le virus est toujours là. Sauf que 15 jours après le mal s’empire, vomissements, maux de têtes, douleurs dans le corps et au niveau des épaules. Je pars donc aux urgences, après une batterie d’examen et aucun résultat, on m’envoie à Besançon. Je reste 10 jours en hospitalisation là-bas avec des analyses de sang et d’urine tous les jours. S’ajoutent à cela IRM et radio. Les symptômes restent présents. Le 27 mai, je sors, mais les analyses continuent afin de comprendre ce que j’ai eu. Mercredi dernier, le verdict tombe. J’ai eu l’encéphalite à tiques. Il n’y a pas de traitement, sauf un vaccin, lourd, pour les personnes travaillant au contact de la nature. Aujourd’hui je vais mieux, je suis parfois fatigué, mais le mal est passé. Je n’ai pas de séquelles, mais, mes réflexes sont ralentis, d’ici quelques semaines tout reviendra à la normale.« 

Une tique géante en France

Le Cirad, organisme français de recherche agronomique et de coopération internationale pour le développement durable des régions tropicales et méditerranéennes alerte sur l’inquiétante prolifération d’une tique aux pattes rayées.

Une tique géante potentiellement mortelle pour l’homme

Comme le révèle le Midi Libre, dans le sud de la France, la tique aux pattes rayées prolifère. Mesurant jusqu’à deux centimètres gorgée de sang, elle se déplace très rapidement au sol et est potentiellement porteuse du virus de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, qui peut être mortelle pour l’Homme. Pour le moment, le virus n’a pas encore été détecté sur le sol français. Pour les animaux, elle ne présente aucun danger sanitaire.

Pour Frédéric Stachurski, vétérinaire au Cirad « Elles sont plus grosses que les tiques habituelles, avec des pattes rayées et se déplacent rapidement au sol. Elles se fixent autour de l’anus, près des mamelles et à l’intérieur des cuisses arrière des chevaux. » Il ajoute ensuite, « Lorsque cette tique est présente sur une zone, elle se fixe en priorité sur les chevaux. C’est l’espèce sentinelle. Puis lorsqu’elle est en grand nombre, elle s’attaque à d’autres bêtes d’élevages (ruminants) ou sauvages (sangliers…) et à l‘Homme.« 

Faites donc attention lors de vos escapades dans la nature, si vous êtes piqué par cette tique ou si vous la recensez lors d’une sortie, vous pouvez prévenir le Cirad. Participer à la collecte de données fait partie de notre rôle de sentinelle.

About Grégoire Porte

Vérifiez aussi

La formation décennale à la sécurité est maintenant obligatoire.

Le 14 octobre est paru un arrêté important pour la chasse ; il comprend 3 …