Accueil / Actualité Chasse / L’Union Européenne suspend ses subventions au WWF.

L’Union Européenne suspend ses subventions au WWF.

L’idéologie des soit disants amis de la nature fait froid dans le dos quand elle est mise en pratique. Un exemple vient de démontrer encore une fois qu’il s’agit plus d’un véritable anti humanisme que d’un amour de la nature. Le journal le Monde nous apprend que l’Union Européenne réduit son soutien au WWF, accusé de bafouer les droits des Pygmées au Congo. 

Que se passe-t-il ? Le parc de Messok Dja est un projet d’aire protégée porté depuis une dizaine d’années par le WWF dans le nord-ouest du Congo.  

Cette région abrite de vastes étendues de forêts quasi intactes, constituant un des derniers sanctuaires pour les éléphants de forêts et les grands singes. Mais il est avant tout le territoire où vivent les Baka, un peuple marginalisé de chasseurs-cueilleurs pour lesquels l’accès aux ressources de la forêt est nécessaire pour se nourrir, se soigner et pratiquer les rites sacrés. Des représentants des Baka avaient directement interpellé la Commission dans une lettre adressée en août 2019 dont voici un extrait : « Cela fait des années et des années que des écogardes financés par le WWF sont arrivés chez nous. Ils nous interdisent de chasser pour nourrir nos familles. Ils nous interdisent d’entrer dans notre forêt. […] Ils nous ont parlé du parc. Mais personne n’est venu nous demander notre consentement ».

La Commission européenne considère que le WWF n’a plus la légitimité pour mener le processus de consultation et réduit donc des subventions.

Peut-on aller jusqu’à dire que, pour le WWF, les animaux sont plus importants et dignes d’attention que les humains ?

 

About Denis Plat

Vérifiez aussi

Un fléau de plus, soyez vigilant !

C’est un facteur à prendre en compte lors de nos sorties natures. La chenille processionnaire …