Accueil / Actualité Chasse / Les résultats de la première rencontre Schraen – Pompili

Les résultats de la première rencontre Schraen – Pompili

Le compte rendu de la rencontre fait sur le site de la FNC laisse à penser que tout ne s’est pas bien déroulé. Quelques extraits donnent l’ambiance :

  • « rapide état des lieux », cela veut-il dire que l’entrevue a été brève, trop brève ?
  • « répondre aux injonctions européennes » : c’est l’expression habituelle des politiques français qui ne veulent pas assumer une décision impopulaire.
  • « la FNC ne pourra accepter la décision de sa ministre » : l’affrontement redouté aura donc bien lieu.
  • « action juridique appuyée » : procédure et guerre de tranchées à venir.

Biodiversité, aménagement des territoires, entrave à la chasse, agriculture, sécurité, RIP, dégâts de gibier, gibier d’eau, migrateurs terrestres, vènerie, petit gibier et chasses traditionnelles furent au menu de l’entrevue.

Ce sont les chasses traditionnelles qui ont été au coeur du dialogue et la ministre a clairement dit qu’elle comptait répondre positivement et rapidement aux injonctions européennes en la matière et en particulier à propos de la chasse aux gluaux.

Traduction : interdiction à court terme d’une chasse qui a été reconnue comme légale à plusieurs reprises par les tribunaux et dont les prises se situent bien en dessous du seuil de 1%. Il s’agit donc d’une décision purement dogmatique, dictée par une vision idéologique et non scientifique. Rien de surprenant de la part de quelqu’un qui a fait la grande partie de sa carrière politique chez les « verts ».

Faut-il lui rappeler la déclaration de son président qui avait dit en 2017 qu’il « fallait foutre la paix aux ruraux » ? Est-ce là la définition du dialogue pour madame Pompili ? « J’interdis et vous vous taisez ».

Nous aimerions avoir son avis à propos des milliers d’oies qui sont gazées aux Pays-Bas, des milliers d’oiseaux massacrés par les éoliennes qui dérangent aussi les couloirs migratoires et défigurent nos paysages. Une réaction madame la ministre ?

Le communiqué de la FNC se termine en évoquant « une réaction unitaire du monde de la chasse » en cas d’interdiction. Une grande manifestation à Paris est-elle à prévoir ?

Voici le lien auquel vous trouverez le compte rendu complet.

https://www.chasseurdefrance.com/actualites/premiere-audience-avec-barbara-pompili-nouvelle-ministre-de-tutelle-de-la-chasse-francaise/

About Denis Plat

Vérifiez aussi

Une action écologique et respectueuse menée par la Fédération des Chasseurs du Calvados

La préservation de la biodiversité, les aménagements d’espaces naturels sont des enjeux majeurs pour les …