Accueil / Actualité Chasse / Les loups attaquent et tuent sa chienne.

Les loups attaquent et tuent sa chienne.

Hier, le président de la société de chasse des Allues en Savoie a témoigné d’une scène, qui deviendra de moins en moins rare. « Les loups ont tué ma chienne à 30 mètres de moi ». Il est formel, deux loups ont attaqué et tué sa chienne sous ses yeux.

Un dimanche soir rouge de sang.

Comme tous les soirs, Bernard Gorrand, président d’une société de chasse, promenait sa chienne, Lyrka, au pied de son immeuble dans le quartier du Chenavier. A 20 h 45, sa chienne s’est mise à aboyer et à partir vers l’un des pylônes proche des télécabines de l’Olympe.

Face à son comportement son maître l’a appelé, la petite chienne ne revenait pas, soudain, Bernard Gorrand a vu un premier loup, puis un second s’attaquer à sa chienne avant de l’emporter. Impuissant, Bernard tente de poursuivre, tant bien que mal dans la neige, les animaux en criant. Grâce à sa persévérance, les loups ont lâché la petite chienne deux cents mètres plus loin.

La chienne ne survivra pas.

Malheureusement, la petite fox de 5 ans ne survivra pas à l’attaque. Bernard a pu récupérer sa fidèle amie de chasse et la rapporter jusque chez lui.

Bernard Gorrand, lundi matin, devant le cadavre ensanglanté de se chienne Lyrka, tuée par les loups la veille au soir. Photo Le DL /J.-M.C

Au-delà de la tristesse que cela engendre, il faut bien se rendre compte que les faits se sont déroulés à une cinquantaine de mètres des habitations où vivent de nombreuses familles. Il ne s’agira probablement pas de la dernière attaque. Bon nombre de chiens de chasse ont été retrouvés dévorés après des chasses.

Tant que le loup n’aura pas peur de l’homme, de telles attaques se répèteront ; le bétail subit depuis trop longtemps les prédations de cet animal, les éleveurs sont désespérés et se sentant en totale impunité, le loup se rapproche de plus en plus des habitations.

Les adeptes du ré-ensauvagement savent ce qu’ils font ; leur volonté de faire disparaître l’homme de la nature, les éleveurs des campagnes, les chasseurs des forêts est évidente.

Pas de chance nous ne comptons pas nous laisser faire, la nature ne leur appartient pas et leur fantasme va se heurter à notre opposition farouche !

 

About Grégoire Porte

Vérifiez aussi

Une palombière tenue par des femmes de trois générations !

Nous sommes à Captieux en Gironde, terre de traditions. La palombière est une de celles-ci …