Accueil / Actualité Chasse / Les éleveurs de gibier tirent la sonnette d’alarme

Les éleveurs de gibier tirent la sonnette d’alarme

Touché de plein fouet par le deuxième confinement qui nous a été imposé, les éleveurs de gibier tirent la sonnette face a la situation. Économie fragilisée, bien-être animal, virus H5N8, la filière marche sur des œufs et se voit menacée.

Des oiseaux confinés

Il n’y a pas que les hommes qui sont confinés. Le gibier l’est aussi, certes en volière et donc à l’air libre. Cependant leur instinct sauvage reprend le dessus une fois arrivé à maturité, ce qui engendre des combats entre les individus. Ces combats vont parfois jusqu’à la mort. Pour Jean-Baptise Saumade, éleveur de petit gibier « C’est impossible, sanitairement, de les garder trop longtemps ».

S’ajoute à cela une problématique économique. « Nous avons dû annuler des commandes à nos fournisseurs… Et le gibier déjà livré est nourri tous les jours, alors qu’il devrait être relâché ! » témoigne-t-il dans le quotidien le Midi Libre. Aujourd’hui la nourriture lui coûte 3 000€ par mois. Face à la situation Jean-Baptiste se désole  » C’est une cascade ! Nous ne sommes pas payés, nous ne pouvons pas payer nos fournisseurs, nos céréaliers, etc. »

Appel aux chasseurs pour utiliser ces oiseaux au repeuplement

Malgré le contexte, nous appelons à la solidarité et au bon sens du monde cynégétique et de ce qui le compose (associations, sociétés, chasses privées etc…). En effet face à cette crise, nous pensons raisonnable de vous pousser à utiliser ces oiseaux non lâchés durant la saison de chasse à des fins de repeuplement. Cela permettra à votre territoire de retrouver une population de petit gibier et ainsi dans le temps avoir des oiseaux de qualité. A condition de vous donner la peine de vous investir pour la préservation des oiseaux et de ne pas considérer que tout est dû et doit arriver sans effort. Chasser est un plaisir, une passion qui est balancée par des devoirs dont le respect du gibier et de la nature. On ne peut se dire chasseur si on ne respecte ni l’un ni l’autre.

About Grégoire Porte

Vérifiez aussi

Le salon de la chasse et de la faune sauvage change de date.

Nous venons de recevoir une communication des organisateurs du salon de la chasse et de …