Accueil / Actualité Chasse / Les concours de chiens de chasse en difficulté.
Braque Français remontant une émanation

Les concours de chiens de chasse en difficulté.

Cette année, quelque peu exceptionnelle, malgré les bienfaits du confinement pour la faune sauvage, l’événementielle cynégétique et cynophile à quant à lui du plomb dans l’aile.

Dans un article de LADEPECHE.fr, Michel Clémente, président de l’Association des chasseurs au chien d’arrêt de Tarn-et-Garonne (Acca 82), partage son ressenti et ses craintes concernant la pérennité des concours de chiens de chasse compte tenu du climat sanitaire.

Le but principal de l’Association que préside Michel est but de promouvoir, développer et défendre la chasse au chien d’arrêt par la programmation de concours. Chaque année, des concours sont organisés afin de valoriser cette chasse et les chiens qui la pratique.
Trois concours sont annuellement prévus.

Cependant, cette année, le trophée mis en jeu est aujourd’hui mis à mal à cause de la crise sanitaire que nous vivons tous. À ce jour les 3 concours sont annulés, il reste cependant l’épreuve de la bécasse qui est elle plus tardive, présentant donc une lueur d’espoir pour cet homme engagé et passionné. En effet, celle-ci se déroule à la fin du mois d’octobre, d’ici la, Michel espère que les choses auront évolué positivement.

Cette année, il n’y aura pas d’assemblée générale à l’identique des autres associations cynégétiques. Il est important de souligner qu’actuellement, l’Association est en veille.

About Grégoire Porte

Vérifiez aussi

La grive, une migratrice discrète.

« Dans la vigne escarpée où maint pommier sauvage Crispe sur l’horizon ses bras tors et …