Accueil / Actualité Chasse / Les chasseurs en ont assez des anti-chasse !

Les chasseurs en ont assez des anti-chasse !

Les chasseurs en ont « ras-le-bol » des anti-chasse. Nelson dos Santos, président de la société de chasse de Lanvallay située dans les Côtes-d’Armor, témoigne de la colère de ses chasseurs.

 » On n’est pas obligé d’aimer la chasse, mais on peut se respecter ! « 

La tension monte, dans le quotidien l’Ouest-France, Nelson dos Santos témoigne des difficultés rencontrées face aux anti-chasses, aux anti-tout, comme il aime les appeler.

Il explique, lorsque la société organise des battues l’équipe de chasse se fait insulter, prendre a parti. « Lors des battues aux sangliers ou aux chevreuils, à chacune de nos battues, nous sommes régulièrement pris pour cible par des anti-chasses… des anti-tout ! Nous nous faisons insulter. Ils ne nous respectent pas » explique-t-il. Ces attaques régulières agacent de plus en plus les pratiquants qui eux, tentent de garder leur sang-froid. Le président poursuit  » On n’est pas obligés d’aimer la chasse, mais on peut se respecter les uns et les autres. « 

La tolérance disparaît de plus en plus dans la société actuelle. Les extrémistes pensent gagner du terrain en tentant d’imposer leurs réalités, leurs visions du monde. La diffamation est leur arme principale, c’est d’ailleurs ce qu’explique le président de la société de chasse :  » On entend aussi beaucoup de choses dont le seul but est de nous dénigrer. Par exemple, du côté des Rochettes, un sanglier a été tiré par quatre chasseurs. Un passant, témoin de cette chasse, a déclaré à la mairie que ces chasseurs, après avoir prélevé l’animal, ont commencé à donner des coups de feu en l’air. Non, les chasseurs ne font pas n’importe quoi.  » Ce genre de propos sont réguliers chez les anti-chasses. Il est donc important de valoriser notre activité et ainsi partager une image positive. Faire aimer la chasse, nous n’y arriverons probablement pas, cependant la faire accepter oui. Cela relève de nos compétences et nous nous devons de le faire.

Un chasseur éthique et responsable est un bon chasseur

Nelson dos Santos chasse les idées reçues  » Un chasseur ne tirera jamais sur des animaux domestiques, jamais en direction des habitations, ni vers des personnes. Ce qui fait peur aux gens, c’est le bruit du fusil. Les chasseurs ne sont pas comme dans la vidéo des Inconnus : alcooliques, irascibles et irresponsables. Ça, c’est un sketch.  » En 20 ans, les accidents de chasse ont baissé de 41 %. Cela montre que la formation des chasseurs est de plus en plus performante. De plus, la prévention ainsi que le rappel des règles de sécurité avant chaque chasse contribuent au bon déroulement des chasses.

 » Parmi nos chasseurs, nous avons des avocats, médecins, etc. Rien à voir avec des personnes irresponsables. Il n’y a jamais eu d’accident de chasse à Lanvallay, ni blessés, ni morts. Il ne faut pas confondre accidents et incidents. Effectivement, comme incidents, des chiens peuvent traverser des propriétés privées. «  Le monde de chasse est hétéroclite, c’est ce qui fait la richesse de notre pratique, avec tous ces chasseurs issus de milieux différents. La chasse, on peut ne pas l’aimer, mais c’est une activité légale en France, c’est une activité qui rend de grands services à la nature, qui aide à préserver certains biotopes, qui joue un rôle dans la veille sanitaire et génère de gros revenus. L’appel au respect de ce président de chasse n’est pas le premier, espérons qu’il soit entendu.

 

 

About Grégoire Porte

Vérifiez aussi

400kg de viande de sanglier pour les plus démunis.

Dans le cadre de l’opération « Les chasseurs ont du cœur », la fédération des chasseurs d’Indre-et-Loire …