Accueil / Actualité Chasse / L’éducation à la nature une affaire de fédération

L’éducation à la nature une affaire de fédération

Faire découvrir la nature au grand public et aux enfants, c’est bien mais pourquoi privilégier, les ours polaires, les pandas, les lions ? Certes, ces animaux font rêver, ils incitent au voyage mais on les voit plus à la télévision que le chardonneret, le lièvre ou la sarcelle. Aujourd’hui ce public (plutôt citadin) connaît mieux les crocodiles que la fouine ou le chevreuil, pourtant, les campagnes qui nous entourent regorgent d’une faune exceptionnelle. La découverte et la sensibilisation du grand public et des enfants à leur environnement proche sont essentielles pour une meilleure compréhension de la nature. C’est une des missions des fédérations départementales de chasse et celles-ci cherchent à sensibiliser  aux actions menées sur le territoire.

L’éducation à la nature un atout made in FDC

Fer de lance de l’éducation à la nature depuis plus de 20 ans, les fédérations contribuent à faire connaître au grand public cette nature « ordinaire » qui nous entoure. Reconnaître la perdrix, savoir observer les indices du chevreuil et prendre conscience de l’importance des haies et des mares, voici quelques objectifs de cette école de la nature, initiés par le monde cynégétique.

Les fédérations, interviennent sur le terrain, par le biais de sorties nature afin d’initier et de partager les connaissances d’un point de vue environnemental et ce qui offre la possibilité à chacun de de se plonger dans la nature et de mieux la connaitre. De plus, ces sorties s’accompagnent d’interventions au sein des écoles. Chaque année, c’est plus de 70 000 élèves qui bénéficient des interventions des animateurs nature. Sous le contrôle des enseignants et à leur demande, des séquences pédagogiques de découverte de la faune sauvage et des milieux naturels de leur territoire sont proposées.

Riches de sciences et de savoirs

Les fédérations et les chasseurs ont, du fait de leur expérience de terrain, la possibilité de transmettre des connaissances sur la faune sauvage et la nature que personne d’autre ne possède. Le but n’est pas de faire du prosélytisme à propos de la chasse. L’objectif est d’offrir à tous, la possibilité de connaitre l’environnement qui les entoure afin d’avoir une éducation à la nature en faveur du développement durable.

Pour le monde de la chasse,  » L’éducation à la nature est l’un des instruments au service du développement durable et des grands objectifs nationaux en matière de changements climatiques, de préservation de la biodiversité et du développement de l’écocitoyenneté. ».

Ce savoir-faire, acquis et peaufiné depuis des années est très souvent critiqué par les associations dites de « protection de la nature ». En effet les fédérations de par leur crédibilité offrent des prestations de haute qualité. Pour répondre aux critiques de ces associations, rappelons que les fédérations de chasseurs, associations agréées au titre de la protection de l’environnement, proposent aux établissements scolaires, en application des programmes définis par l’éducation nationale, ou aux collectivités locales dans le cadre des TAPS, des animations concernant la présentation de la faune sauvage ou des milieux naturels de leur territoire.

About Grégoire Porte

Vérifiez aussi

Willy Schraen aux grandes gueules de RMC

Cette émission maintenant connue de tous aime les sujets polémiques et sensibles. Elle recevait le …