Accueil / Actualité Chasse / La militante Pompili interdit les élevages de visons. 2500 emplois sacrifiés !

La militante Pompili interdit les élevages de visons. 2500 emplois sacrifiés !

Avant même que le RIP ait atteint (ou pas) le nombre de signatures de parlementaires et de citoyens nécessaires et avant que la proposition de loi du député Villani ne soit discutée à l’assemblée nationale le 8 octobre, la militante verte Pompili a décidé d’interdire l’élevage de visons en France ainsi que les animaux dans les cirques itinérants. L’annonce a été faite le 29 septembre.

Nous vous prévenions dans ces colonnes avant les élections municipales du caractère dogmatique et dangereux du programme de EELV. https://videos-de-chasse.fr/actualite-chasse/deuxieme-tour-de…ux-verts-masques/. Et nous vous disions de vous méfier des verts masqués. Nous aurions dû envoyer cet article au premier ministre car apparemment, il ne s’est pas assez méfié en nommant Barbara Pompili à son poste. EELV n’a même pas besoin de remporter les élections présidentielles ou législatives puisqu’il a une des leurs au gouvernement et que le premier ministre la laisse faire ! Le président Macron prépare sa réélection et espère ainsi grapiller quelques voix en laissant sa ministre mettre en oeuvre le programme des verts.

Les conséquences ne se feront pas attendre.

La filière de la fourrure prépare la délocalisation de ses activités vers des pays moins soumis aux diktats de la bien-pensance comme l’Espagne, le Portugal ou la Pologne. Ce sont 2500 emplois qui sont menacés en France. Il faut noter que la France est le seul pays au monde à classer le vison comme animal sauvage. Cette décision incohérente (une de plus) est contestée par la filière qui va faire en sorte que des députés effectuent une saisine du conseil constitutionnel au motif qu’il s’agit d’une atteinte à la liberté d’entreprendre.

Quelle sera la prochaine cible ? Foie gras ? Cuir ? Laine ? Élevage en général ? Peut-être pas le cuir puisque madame Pompili en porte beaucoup. D’ailleurs pourrait-elle nous dire quelle est la différence entre le cuir et la fourrure ?

Les emplois ainsi détruits seront remplacés par quoi ? Et en attendant, le coût du traitement social de cette mesure (indemnités chômage) sera à la charge de l’ensemble des contribuables. Le déficit public est encore creusé par ces décisions alors que nous attendons toujours la fameuse « croissance verte » que l’on nous ressort à chaque élection. Pour le moment nous ne voyons que destructions, interdictions et taxes supplémentaires.

Voici le lien vers le communiqué de « La fourrure française » : https://fourrure-info.fr/presses/interdiction-de-lelevage-de-vison-annonce-le-29-septembre-2020-la-filiere-fourrure-demandera-la-saisine-du-conseil-constitutionnel-devant-cette-decision-sans-precedent-privatrice-de-liberte/

About Denis Plat

Vérifiez aussi

Couvre-feu à 18h, les chasseurs demandent une dérogation

Ce n’est pas passé inaperçu, du fait de la situation sanitaire que nous vivons, depuis …