Accueil / Actualité Chasse / La FDC 76 valorise ses actions de sauvegarde de l’environnement.

La FDC 76 valorise ses actions de sauvegarde de l’environnement.

Le 8 octobre dernier la fédération des chasseurs de Seine-Maritime a organisé une journée de présentation de ses actions en faveur de la sauvegarde de l’environnement au travers de son pôle REZHEAU (ruissellement, érosion, zones humides et eau).

Pierre Dubreuil, directeur de l’OFB, Olivier Thibault, directeur de l’eau au ministère de la transition écologique, Patricia Blanc, directrice de l’agence de l’eau Seine-Normandie étaient présents et ont écouté Éric Coquatrix, directeur de la FDC 76 et Pierre Lévêque coordinateur du pôle qui ont présenté les grandes actions mises en place autour de ce projet. Leur présence montre la reconnaissance et l’intérêt que porte l’État aux actions menées par les chasseurs.

 

 

Quel est l’objectif de ce pôle REZHEAU ?

Il s’agit d’inciter propriétaires, chasseurs et agriculteurs à travailler en collaboration avec l’agence de l’eau Seine-Normandie pour expérimenter un nouvel outil juridique qui permettra de préserver la biodiversité et d’assurer un bon fonctionnement écologique sur les terrains dont ils ont la charge. Cet outil a été créé en 2016 par la loi sur la biodiversité, ce sont les obligations réelles environnementales (ORE).

Que prévoient ces ORE ?

Lorsqu’un propriétaire décide de contracter un ORE, il s’engage à préserver la biodiversité au travers d’un certain nombre d’actions comme ne pas combler des zones humides, ne pas couper des haies… En échange de quoi, ces propriétaires pourront bénéficier de certains avantages fiscaux et se verraient ainsi à l’abri d’acquisition par le conservatoire du littoral lors de la vente des terrains concernés car ce conservatoire n’aurait plus de raison de se porter acquéreur puisque des bonnes pratiques écologiques sont assurées par le biais de ce contrat.

La vallée de la Durdent en exemple.

Les personnalités présentes ont conclu la journée en visitant la vallée de la Durdent qui est un exemple de cette collaboration avec le pôle REZHEAU de la FDC 76. Les différents propriétaires dans cette vallée se sont réunis en association et, grâce à l’action énergique de leur président Dominique Bénard, ont obtenu le label européen « Territoires de faune sauvage ». Pour aller encore plus loin dans la protection de la biodiversité, ils ont décidé d’expérimenter ces fameuses ORE.

 

 

 

 

 

 

About Denis Plat

Vérifiez aussi

A quoi joue l’OFB ?

Comme si la chasse n’avait pas assez d’adversaires, voici que l’OFB, se lance dans des …