Accueil / Actualité Chasse / Joël Giraud, secrétaire d’État retire sa signature du RIP.

Joël Giraud, secrétaire d’État retire sa signature du RIP.

Le RIP a fait couler beaucoup d’encre cet été, la presse parisienne s’en est emparé et quelques politiques en mal de notoriété et d’idées cohérentes ont signé en faveur de ce texte. Il y a néanmoins quelques bonnes nouvelles ; certains d’entres eux comme, la sénatrice Sylvie Goy-Chavent  et le secrétaire d’État à la ruralité Joël Giraud ont annoncé qu’ils retiraient leurs signatures de ce projet.

« Ma signature ne figurera pas sur le RIP ».

Lors d’un entretien dans le quotidien La France Agricole, Joel Giraud, secrétaire d’État à la Ruralité a clarifié sa position concernant le RIP. Il s’explique « j’ai signé une proposition qui contient plusieurs dispositions pour lesquelles je m’étais prononcé favorablement dans mes fonctions de parlementaire. Je suis loin d’être un extrémiste qui prône l’abolition de l’élevage ou l’interdiction de la chasse. Bien au contraire. Je suis pour une agriculture de qualité, ancrée dans nos territoires et pour la défense de la ruralité. »

Récemment nommé Secrétaire d’Etat à la Ruralité, Joël Giraud a donc reconsidéré sa position concernant ce projet. C’est pourquoi il a annoncé que sa signature ne figurerait pas sur le RIP.

Nous vous invitons à vérifier si un parlementaire de votre région a signé en faveur de ce texte liberticide et à exprimer calmement, poliment mais fermement votre mécontentement si c’est le cas. Les adresses mail de nos députés et sénateurs sont disponibles sur le site de l’assemblée nationale et du sénat.

About Grégoire Porte

Vérifiez aussi

Confinement. Quelles conséquences pour la chasse ?

Reconfinement total, partiel, 4 semaines, voire 5 ?…Quelles conséquences pour la chasse ? Après un mois et …