Accueil / Actualité Chasse / En Sologne, les chasseurs restaurent les étangs pour la biodiversité.

En Sologne, les chasseurs restaurent les étangs pour la biodiversité.

En Sologne, les étangs sont rois. Afin de favoriser la biodiversité de ce poumon vert, la fédération départementale des chasseurs du Loir-et-Cher propose aux propriétaires d’étangs de prendre en charge une partie des travaux de restauration. Ces travaux seront bénéfiques à l’habitat riche que représente cette région, mais aussi à la faune et à la flore qui l’anime et la rend si particulière.

Les chasseurs restaurent la biodiversité

La chasse, enracinée dans ces magnifiques paysages peuplés d’une faune exceptionnelle, contribue au bien-être des habitats. Ainsi, en Sologne, les chasseurs prennent soin des étangs et prennent en charge un partie des travaux. Ce programme, mis en place par la fédération des chasseurs du Loir-et-Cher contribue à favoriser deux espèces rares et menacées que sont :  une plante, le flûteau nageant et un oiseau, le butor étoilé.

« Ces aménagements sont favorables aux deux espèces et au reste de la biodiversité en général. »

Une prise en charge de 80 %

Ce projet d’aménagement d’étang est financé par le biais d’une enveloppe de l’agence de l’eau Loire-Bretagne et l’éco-contribution versée par les chasseurs. L’éco-contribution qu’est-ce que c’est ? Grâce à la réforme du permis de chasser, à chaque validation de permis, chaque chasseur contribue à hauteur de 5 euros aux fonds biodiversité dans le cadre de l’office français de la biodiversité. Ainsi, 80 % du coût est pris en charge par la fédération des chasseurs et le reste est payé par le propriétaire. Il y a une condition, l’étang doit avoir une surface d’au moins 2 ha.

Ce projet a de quoi inciter les propriétaires à faire des travaux. En bon gestionnaire environnemental la FDC 41 intervient sur le site, de septembre à décembre, afin de ne pas déranger la période de reproduction au printemps et à l’été. Une fois les travaux réalisés, un suivi écologique est mis en place sur le site. D’ici 2022, 24 étangs de Sologne bénéficieront de ces travaux. Les instances cynégétiques, riches de profils techniques et scientifiques servent à la préservation de la biodiversité et de habitats et le prouvent encore une fois.

About Grégoire Porte

Vérifiez aussi

Une palombière tenue par des femmes de trois générations !

Nous sommes à Captieux en Gironde, terre de traditions. La palombière est une de celles-ci …