Accueil / Actualité Chasse / Des voitures de chasseurs vandalisées dans le Rhône. Qui est responsable ?

Des voitures de chasseurs vandalisées dans le Rhône. Qui est responsable ?

C’est une malheureuse surprise qu’ont eu les chasseurs de l’association Saint-Hubert Manissieux. 

Coups de couteau dans les pneus.

Les trois hommes de Saint-Priest ont fait une désagréable découverte samedi matin. Après seulement deux heures de chasse, ils retrouvent leurs voitures dégradées par des coups de couteaux dans les pneus. Deux avaient les pneus arrière ainsi qu’un pneu avant crevés, la troisième, garée une centaine de mètres plus loin en avait un seul.

« Moi, je n’ai jamais vu cela en vingt ans. La Fédération de chasse nous avait bien prévenu qu’il y avait beaucoup d’actes malveillants en ce moment. »

Les actes malveillants en augmentation.

Une victime explique « Ils ont utilisé un couteau ou un poignard pour crever les roues. On a dû faire remorquer les véhicules. » Les trois hommes ont porté plainte. Dans le Rhône, les actes de malveillance envers les chasseurs sont en augmentation. Par exemple, dans l’Ouest Lyonnais, à Simandes, les miradors ainsi que les abris de chasse sont régulièrement pris pour cible et dégradés. Malgré la prévention et la communication sur ce sujet, les chasseurs continuent de subir de trop nombreuses attaques.

Qui est responsable ?

Au delà de quelques adolescents boutonneux en mal de cause, qui se prennent pour des commandos et commettent ce genre d’actes délictueux, il faut se demander par qui ils sont inspirés. Qui est le commanditaire ? Il est évident que les discours de certains ont une influence sur les actes commis.  Qu’ils soient journalistes en mal de buzz, animateurs télé en vogue, politiques de quartiers ou dirigeants d’associations anti-chasse sous couvert de protection animale, leurs paroles et leurs écrits sont la source de ces délits. Les quelques crétins endoctrinés qui s’en prennent aux biens des chasseurs et aux installations de chasse sont directement inspirés et instrumentalisés par eux.

Quand Clément et Rubin se mettent en scène avec scies et haches pour aller détruire les installations de chasse du domaine de Valfanjousse qu’une association vient d’acquérir, ils savent ce qu’ils font ; quand Jacques Boutault, le maire du 2ème arrondissement de Paris dit « toute action de sabotage de la chasse est légitime », il devient co-responsable des crimes et délits commis sur le terrain ; quand Naguy traite les chasseurs d’alcooliques, il légitime la violence à notre encontre.

Cela doit cesser, les autorités doivent maintenant prendre en compte cette violence dirigée contre les chasseurs. Nous sommes patients et nous avons confiance dans les autorités et les forces de l’ordre. Mais maintenant au boulot !

About Denis Plat

Vérifiez aussi

Une palombière tenue par des femmes de trois générations !

Nous sommes à Captieux en Gironde, terre de traditions. La palombière est une de celles-ci …