Défendons la Vénerie Aujourd’hui donne les détails de l’agression arrivée récemment à des veneurs.

Vous avez été nombreux à réagir avec indignation à l’agression subie par les chasseurs il y a quelques jours et qui ont été pour la plupart hospitalisés.

Pour contrecarrer les plans d’AVA un collectif à vu le jour, il s’agit de DVA (défendons la vénerie aujourd’hui)

Connaissant un large réseau, il on eu en détail l’altercation entre veneurs et antis-chasse.

Voici le déroulé selon leurs sources :

Agressions et hospitalisations en cascade en forêt de Lanouée .

Vendredi dernier se tenait la chasse des jeunes du Vautrait St Sulpice. 6 ex-AVA Bretagne sont alors venus sabotter la chasse.
En très peu de temps, un sanglier fut lancé. Les ex-AVA ont alors constitué une chaîne humaine, barrant de fait l’animal qui s’arrêta net à 10 mètres d’eux. Repartant dans une enceinte, le sanglier fut pris quelques minutes plus tard de façon non-chalante par l’entière responsabilité des ex-AVA.

Mais durant ces derniers instants, une folle scène s’est déroulée. Voyant leur faute gravissime et sentant la fin proche du sanglier, les ex-AVA se sont jetés comme des fanatiques sur les chiens pour les arrêter, suivis de prêt par les marcheurs de la vénerie filmant l’obstruction manifeste à la chasse.

À chaque marcheur son AVA. Jimmy Nedellec, Cortney Knorr et Bébé-AVA (Arthur Alontiro) comprenant que l’obstruction à la chasse était en train d’être filmée, se sont retournés sur Gabriel, alors isolé. Mis au sol par un coup de poing, il fut plaqué par le bébé-AVA qui lui tint les pieds pendant que Cortney lui faisait une clé de bras autour du cou.
Jimmy quant à lui, tentait de voler la caméra go-pro de Gabriel. Comme il ne se laissa pas faire, Jimmy mordit la main de Gabriel avant de l’écraser plusieurs fois de son pied. Gabriel senti alors qu’il perdait connaissance, Cortney continuant de l’étrangler.

Dans le même temps, l’agression s’amplifia. 2 autres marcheurs, Quentin et Paul furent gazés au lacrymogène (et non au gaz poivré d’après une source policière) alors qu’ils filmaient eux-même l’entrave. En se défendant, dans la mêlée, Marvin Maillet (Ex-AVA) reçu un coup à l’arcade sourcilière.
Au résultat : des ITT conséquents pour les 3 veneurs hospitalisés (qui sont toujours sous surveillance médicale) …
2 ex-AVA écopent eux-aussi d’ITT dont Jimmy qui simulera copieusement des douleurs à la jambes en voyant arriver les pompiers. D’ailleurs, cela ne l’empêcha pas d’être présent hier samedi en forêt pour courir et constater l’échec cuisant de son 2ème rassemblement de Saint-Hubert (à peine 20 participants)…

En conclusion, 1 plainte a été déposée par le Vautrait St Sulpice pour entrave à un acte de chasse, et 3 autres plaintes seront prochainement déposées pour coups et blessures.
Les gendarmes sur place ont perquisitionné tous les véhicules des ex-Ava pour saisir leur matériel dans le cadre de l’enquête. Le matériel des marcheur fut lui aussi confisqué.
3 ex-AVA ont également été convoqué par les gendarmes pour être auditionnés.
Nous avons appris avec soulagement que Gabriel était sorti de l’hôpital, mais qu’il restait néanmoins sous surveillance médicale et psychologique suite à son agression brutale.

Cette attaque délibérée contre les veneurs montre le fanatisme des terroristes que sont les AVA, eux qui veulent imposer leur loi en forêt en installant un climat de peur dans les esprits. Nous ne nous laisserons pas intimider. Les marcheurs continueront de défendre la Vénerie !

La Vénerie Vaincra! ✌️

 

Vous pouvez retrouver ce collectif directement sur Facebook.

https://www.facebook.com/defendonslaveneriecontreava/

Jounaliste Julien Barraquand

Sur Vidéos-de-chasse.fr nous allons vous faire partager l'actualité de la chasse, les coups de cœur, les astuces, les nouveautés et de grandes émotions. À travers Vidéos-de-chasse.fr vous pourrez retrouvez le photos, les vidéos, l'actualités de la chasse en France. 100% Chasse !

À Voir Aussi :

Un chasseur roué de coups, on lui vole son arme !

Un chasseur de 75 ans a été agressé avant hier matin. En effet, le septuagénaire …