Le Haut Rhin met en place un reseau  » Chasseur Vigilant »

Dans le Haut Rhin et l’Oise le réseau « Chasseur vigilant » a été déployé. Le but de ce reseau est d’accompagner la gendramerie pour les faits de dépôts d’ordure sauvage, braconnage, véhicules abandonnés ou calcinés, la vocation première de la mesure est de prévenir les atteintes à l’environnement.

 «Les autorités entendent profiter pleinement de notre quadrillage du terrain, abonde Luc Vandenabeele lors de la mise en place du réseau dans l’Oise. En tant que chasseurs, nous sommes sur le territoire presque tous les jours de l’année. Surtout, nous allons dans des secteurs reculés où les gendarmes n’accèdent pas. Dans l’imaginaire collectif, les chasseurs ne font que traquer des animaux. En réalité, on mène aussi beaucoup de missions d’aménagement du territoire, de comptage des populations, de nettoyage. A cette occasion, on surprend souvent des délits. Il faut percevoir le dispositif comme une aide et non comme du zèle.»


Un 1er bilan a été dressé d’ailleurs dans l’Oise. En un peu plus d’un an dans le département, une dizaine d’affaires ont été résolues grâce à l’action des Chasseurs vigilants.

Gilles Kaszuk, président de la fédération des chasseurs du Haut Rhin explique : « À la suite de nombreuses dégradations sur les installations de chasse, notamment dans le Sundgau, la fédération a été amenée à échanger régulièrement avec la gendarmerie. Et l’évidence d’un partenariat entre gendarmerie et chasseurs sur le modèle “voisins vigilants”, basé sur la solidarité et l’entraide, s’est imposée … C’est une quarantaine de chasseurs dispatchés sur tout le Haut-Rhin, qui ont fait acte de candidature et sélectionnés par la fédération de chasse, sous le contrôle de la gendarmerie. Ces chasseurs référents vont recevoir les appels des chasseurs lambda ayant constaté une incivilité ou un acte de malveillance. Le chasseur lambda note les renseignements qu’il peut relever sur le terrain et les transmet au chasseur référent de son secteur. Celui-ci, en fonction de la gravité des faits, téléphone à la brigade de gendarmerie qui décidera de la suite à donner ». 

Jounaliste Julien Barraquand

Sur Vidéos-de-chasse.fr nous allons vous faire partager l'actualité de la chasse, les coups de cœur, les astuces, les nouveautés et de grandes émotions. À travers Vidéos-de-chasse.fr vous pourrez retrouvez le photos, les vidéos, l'actualités de la chasse en France.100% Chasse !