Accueil / Actualité Chasse / Chasse à la glue, quand ça ne colle pas aux idées de la nouvelle ministre

Chasse à la glue, quand ça ne colle pas aux idées de la nouvelle ministre

Ces derniers temps, le monde de la chasse est attaqué de toutes parts, consultations publiques, arrêtés concernant l’interdiction de chasse du courlis cendré et de la barge à queue noire, RIP.
Aujourd’hui, c’est l’interdiction de la chasse à la glue qui nous pend au nez.

Les chasseurs voient rouge

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique à annoncé récemment vouloir interdire la chasse traditionnelle à la glue. Cette chasse éthique et respectueuse qui est en fait plus un mode de capture qu’une chasse est pratiquée en toute légalité et permet de capturer des grives vivantes qui seront par la suite utilisées comme appelants pour enfin être relâchées en fin de saison. Les chasseurs de Provence sont, suite à cette annonce, en colère.

Une manifestation pour protester contre cette future mesure aura lieu à Borme-les-Mimosas, sur la route du fort de Bregançon, lieu de vacances des présidents de la République, où Emmanuel Macron se trouve.

Pour défendre cette pratique, retrouvez dans la vidéo ci-dessous, Eric Camoin de l’association Nationale de Défense des Chasses Traditionnelles à la Grive, défendant et expliquant ce mode de chasse controversée. Défendons la chasse et unissons nous !

 

About Grégoire Porte

Vérifiez aussi

Un loup en Loir-et-Cher, une première.

Le 28 juin, un loup a pu être aperçu et photographié pour la première fois …