Accueil / Actualité Chasse / Braconnage : 6 braconniers arrêtés par 100 gendarmes et le GIGN.

Braconnage : 6 braconniers arrêtés par 100 gendarmes et le GIGN.


Depuis plusieurs mois, un groupe de braconnier était suivi de prés par l’ONCFS après la découverte de cervidés agonisants en forêt de Dreux, dans la région d’Abondant.

Suite à plusieurs rumeurs , il s’agissait d’un groupes de plusieurs individus et non un cas isolé.  Le 20 juin 2017, une opération d’envergure a été décidée par le procureur de la République.  Une centaine de gendarmes et un groupe du GIGN, ont interpellé des chasseurs à Dreux, Abondant, Saint-Georges-Motel, Marcilly-sur-Eure et Millemont (Yvelines).

Tout le matériel du pro braconnier

Chez 6 individus, il a été retrouvé des phares orientables, des fusils silencieux, 100 kg de viande de cerfs et biches, et surtout une photo souvenir… Au total une quarantaine d’armes étaient détenues.

Dans le téléphone de l’un des suspects, les gendarmes ont même découvert une photo sur laquelle plusieurs d’entre eux posent fièrement, le fusil à l’épaule, devant la carcasse d’un cervidé.

Après leurs interpellations les braconniers avaient interdictions de détenir une arme et/ou d’en transporter. Mais certains n’ont encore pas suivi les règles imposées . En effet, deux d’entre eux ont joué avec le feu : quelques semaines après, ils ont été surpris, fusil à l’épaule, en train de chasser. Ils ont été immédiatement placés en détention.

« Tous les animaux agonisants ou blessés trouvés dans la forêt ne démontrent pas beaucoup de respect pour eux ». »

L’echo nous rapporte une scène amusante vu la gravité des faits :  » Au cours de leur garde à vue, certains avaient expliqué avoir agi en respectant les animaux. Ce qui a fait bondir Me Vincent Rivierre, l’avocat de la Fédération départementale des chasseurs et de l’Association départementale de la chasse au grand gibier. « Tous les animaux agonisants ou blessés trouvés dans la forêt ne démontrent pas beaucoup de respect pour eux ». »

Prison ferme pour les pro braconniers : Les deux détenus, âgés de 52 ans, sont condamnés à six mois de prison, dont deux mois fermes. Ils sont maintenus en détention et leur permis de chasse est annulé. Les quatre autres, âgés de 23 à 48 ans, sont condamnés à des peines allant de quatre mois de prison avec sursis à huit mois de prison, dont deux mois fermes.

Des sanctions qui sont justifiées aux vues des faits reprochés.

About Julien Barraquand

Sur Vidéos-de-chasse.fr nous allons vous faire partager l'actualité de la chasse, les coups de cœur, les astuces, les nouveautés et de grandes émotions. À travers Vidéos-de-chasse.fr vous pourrez retrouver les photos, les vidéos, l'actualité de la chasse en France. 100% Chasse !

Vérifiez aussi

A quoi joue l’OFB ?

Comme si la chasse n’avait pas assez d’adversaires, voici que l’OFB, se lance dans des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *