Accueil / Actualité Chasse / Barbara Pompili veut piéger les sangliers !

Barbara Pompili veut piéger les sangliers !

Le ministère de la transition « écologique » de madame Pompili lance une nouvelle attaque contre la chasse. Cette attaque est sournoise, elle se fait sans publicité et sans l’aide des médias. Il s’agit de permettre aux préfets de piéger les sangliers dans des zones à forte concentration de dégâts.
Il s’agit ni plus ni moins que du début de mise en oeuvre des théories des animalistes et des anti-chasse les plus extrémistes qui souhaitent aller jusqu’à stériliser la grande faune quand elle pose des problèmes.
Ils ont enfin compris que la nature ne s’auto-régule pas et qu’il fallait que l’homme intervienne. Ces grands défenseurs de la cause animale se proposent donc de transformer la nature pour qu’elle soit conforme à leurs fantasmes. Certains ne vont-ils pas jusqu’à souhaiter « rééduquer » les grands carnivores pour qu’ils arrêtent de manger des gazelles ? Rappelez-vous cette interview ubuesque du fondateur des « cahiers anti-spécistes »…
La décision d’autoriser le piégeage n’est que la première étape de cette transformation qu’ils veulent imposer par la pression des lobbys ou plus discrètement dans les secret des mécanismes technocratiques dont ils espèrent que nous seront absents.
Et bien, c’est raté, nous sommes là, nous vous observons et ne vous laisserons pas faire !
Voici le lien de cette consultation publique, je vous invite à aller en masse y répondre en inscrivant AVIS DÉFAVORABLE !
Il est temps de débaptiser ce ministère et de le renommer Ministère de l’incohérence.
Comment peut-on être écologiste et méconnaitre les apports des chasseurs dans le maintien de la biodiversité ?
Comment peut-on être écologiste et fermer Fessenheim pour ouvrir des centrales à charbon ?
Comment peut-on être écologiste et implanter des milliers d’éoliennes sur notre territoire qui vont défigurer nos paysages et tuer des dizaines de milliers d’oiseaux ?
Comment peut-on être écologiste en tuant l’agriculture française pour être ensuite obligé d’importer des produits de l’autre bout du monde ?
Etc, etc…

About Denis Plat

Vérifiez aussi

Une palombière tenue par des femmes de trois générations !

Nous sommes à Captieux en Gironde, terre de traditions. La palombière est une de celles-ci …