Photo d'illustration

Agressions de plusieurs chasseurs par les antis-chasse d’AVA

La saison commence à peine que la chasse à courre est déja dans le dure. En effet, des membres du collectif AVA (abolissons la vénerie aujourd »hui) viennent d’envoyer trois chasseurs à l’hôpital. Gaz lacrymogène, morsures, étranglement, coup de poing et de pied, les antis-chasse étaient très virulents. Une violence qui devient habituelle et qui n’est que trop peu condamnée.

Communiqué de presse, du 01 novembre 2019

Trois jeunes chasseurs à courre violemment agressés par des opposants à la chasse à courre sont hospitalisés.

La chasse à courre organisée ce vendredi 1er novembre en forêt de Lanouée par les jeunes veneurs de Bretagne a tourné au drame lorsque six opposants s’en sont pris à ses participants, envoyant trois d’entre eux à l’hôpital, dont un gravement atteint. La colère de tous les veneurs de France est grande face à cette nouvelle agression qui vise notre jeunesse et intervient après de nombreuses autres, restées impunies.

Voilà maintenant un peu plus d’un an que des extrémistes viennent harceler les chasseurs à courre.
Ils font preuve d’une violence inouïe, psychologique tout autant que physique, que nous n’avons cessé de dénoncer. Ils franchissent aujourd’hui un nouveau cap, passant d’un militantisme agressif à des pratiques ultra- violentes.

En forêt de Lanouée, après avoir multiplié les provocations et faute de réussir à faire perdre leur
calme aux chasseurs, ils les ont agressés physiquement : aspersion de gaz à la bombe lacrymogène, étranglement, morsures, coup de poing et de pied, violence en réunion,…. Trois des nôtres ont dû être évacués par les pompiers à l’hôpital compte-tenu de la gravité de leurs blessures : douleurs aux cervicales, mal de dos, migraine, vertige, perte de sensibilité aux mains, douleurs aux yeux sans compter les innombrables hématomes. Nous attendons avec inquiétude des nouvelles de leur état de santé et leur souhaitons un prompt rétablissement. Pas moins de 4 camions de pompiers ont été nécessaires pour secourir les victimes et 5 voitures de gendarmerie pour ramener le calme.
Nous allons, à nouveau, déposer des plaintes qui, nous l’espérons, aboutiront enfin.

Ce recours à des actions physiques très violentes de la part de nos opposants traduit, sans aucun doute, l’essoufflement de leur mouvement. Ils n’arrivent plus à convaincre ni à stopper l’érosion de ses effectifs. Ils se radicalisent et passent du militantisme à des pratiques de terrorisme.

Les chasseurs à courre ne peuvent plus admettre ces débordements désormais à haut risque ; ils en appellent aux Pouvoirs Publics qui doivent assurer la défense des droits des citoyens et protéger les chasseurs de ces activistes animalistes. 

La société de vénerie
Hervé Schwerer

Jounaliste Julien Barraquand

Sur Vidéos-de-chasse.fr nous allons vous faire partager l'actualité de la chasse, les coups de cœur, les astuces, les nouveautés et de grandes émotions. À travers Vidéos-de-chasse.fr vous pourrez retrouvez le photos, les vidéos, l'actualités de la chasse en France. 100% Chasse !

À Voir Aussi :

Un chasseur roué de coups, on lui vole son arme !

Un chasseur de 75 ans a été agressé avant hier matin. En effet, le septuagénaire …