Accueil / Actualité Chasse / En action de Braconnage, il tir sur son fils de 17 ans.

En action de Braconnage, il tir sur son fils de 17 ans.

Une petite partie de chasse entre père et fils a failli mal tourner, ce samedi soir à Fleurus. Alors qu’ils tiraient les canards, le père est retourné prendre des munitions. À son retour, il a vu quelque chose bouger dans les fourrés, a cru que c’était un gros chat et a tiré dans cette direction. Il a accidentellement touché son fils. Touché à la tête, Maximilien, 17 ans, pourrait conserver des séquelles.

1555483209_B978107046Z.1_20160314081913_000_GA56CRN9P.1-0




Il était aux environs de 19h, ce samedi soir, lorsque Jacques a proposé à son fils, Maximilien, âgé de 17 ans, d’aller tirer quelques canards. Juste derrière chez eux, rue de Fleurjoux à Fleurus, se trouvent de nombreux champs et une prairie gorgée d’eau où se posent régulièrement les volatiles, rapportent les voisins. C’est probablement là que cet amateur d’armes, qui possède une collection, et son fils se sont rendus.

Le fils a disparu

Une petite partie de chasse pas très légale, la saison étant terminée depuis fin janvier… Mais père et fils s’y sont malgré tout adonnés. À un certain moment, Jacques est retourné chercher des munitions. La nuit commençait doucement à tomber et la visibilité n’était plus très nette. À son retour, Maximilien avait disparu. Sous l’influence de l’alcool, l’homme a alors vu quelque chose bouger dans les fourrés, situés à une trentaine de mètres de lui.

L’homme dit avoir cru qu’il s’agissait d’un «gros chat», rapporte le parquet de Charleroi. Il a alors tiré dans cette direction. L’animal qu’il pensait avoir touché n’était autre que son fils. Maximilien a grièvement été touché à la tête. Les deux ont néanmoins pu rentrer à la maison et ont expliqué l’accident devant témoins.

Ce sont ensuite les secours et la police qui sont arrivés sur les lieux. Il était important de prendre en charge le jeune garçon qui a été transporté à Saint-Luc. Ses jours n’étaient pas considérés comme en danger, mais il se pourrait qu’il garde des séquelles de cet accident, notamment au niveau de la vue. La balle, d’un 22 long, s’est, en effet, fragmentée au niveau de la boîte crânienne, rendant la victime inopérable.

Le père a été présenté ce dimanche matin au parquet de Charleroi. Il était alors en état de choc et a été auditionné par le magistrat de service. Celui-ci a retenu la thèse des coups et blessures involontaires et donc, le simple accident, et a libéré Jacques.

Source : La nouvelle Gazette


About Julien Barraquand

Sur Vidéos-de-chasse.fr nous allons vous faire partager l'actualité de la chasse, les coups de cœur, les astuces, les nouveautés et de grandes émotions. À travers Vidéos-de-chasse.fr vous pourrez retrouver les photos, les vidéos, l'actualité de la chasse en France. 100% Chasse !

Vérifiez aussi

Ils se tirent dessus en partant chasser de nuit

Dans l’Hérault, mardi 20 octobre, en fin de soirée, les pompiers d’Agde ont dû intervenir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *