Accueil / Actualité Chasse / Actes de vandalisme anti-chasse en Loire Atlantique. Stop !

Actes de vandalisme anti-chasse en Loire Atlantique. Stop !

Le groupuscule terroriste Animalistes en lutte a revendiqué hier le sabotage de miradors et d’un élevage de sangliers en Loire Atlantique.
Bien entendu ces actes ont été commis clandestinement et dès le lendemain le site « Animalistes en lutte » revendiquait ces actes criminels.
 
Ces actes sont toujours impunis, il est temps que les fédérations départementales et la FNC se saisissent des ce sujet et interpellent les autorités. Celle-ci doivent considérer qu’il s’agit d’un terrorisme domestique et prendre les mesures en conséquence. Les chasseurs sont patients et respectueux de la loi mais l’exaspération monte. Il ne faudrait surtout pas que l’un d’entres nous se fasse justice lui-même. Bien entendu nos ennemis ne souhaitent que cela ; ne leur donnons pas ce plaisir.
Qui sont ces dangereux crétins ?
Il existe plusieurs courants dans le mouvement végan – anti-spéciste – animaliste. Il serait trop fastidieux de les passer tous en revue ; nous allons dire quelques mots de celui qui semble revendiquer les actes dont nous parlons. Ces gens sont issus d’un courant extrémiste de l’anti-spécisme qui veut politiser ce combat et dont le corpus idéologique est celui de l’extrême gauche anarcho-libertaire. Un des auteurs les plus prolixes de ce mouvement est un certain Joseph Jaccaz  dont le discours est à la fois anti-capitaliste, anarchiste et anti-spéciste.
Certaines de ses phrases font froid dans le dos :
  • « La crainte est qu’à terme, le véganisme soit bel et bien reconnu et accepté, que la pression sociale disparaisse, mais que les animaux continuent d’être exploités, sans avoir réussi la création d’un véritable rapport de force, étant donné que « les véganes peuvent vivre leur véganisme partout, en tout temps, et que le choix doit être laissé à chacune et chacun de manger de la viande ou non ». La traduction de ce verbiage indigeste est : il ne faut pas laisser le choix aux gens de manger de la viande ou non ; il faut INTERDIRE la consommation de viande !
  • « C’est pourquoi il faut changer profondément, et cela collectivement, la manière dont notre société traite les animaux, et c’est pourquoi il faut repolitiser la lutte animaliste. »
  • « je crois qu’il faut que le mouvement animaliste s’anarchise »
  • « on doit par exemple forcer les corps politiques (partis, personnalités politiques) à se positionner clairement sur l’exploitation animale et le spécisme. » Vous remarquerez que c’est la tactique utilisée par le parti animaliste qui note les responsables politiques de notre pays en fonction de leur rapports aux animaux. Il y a donc des passerelles, bien qu’ils s’en défendent, entre le parti animaliste qui serait la vitrine légale et ces courants extrémistes, violents à la limite du terrorisme. Il faut aussi noter  que l’Animal Liberation Front, né en Angleterre dans les années  70 a immédiatement décidé de mener des actions violentes et illégales et qu’aux États-Unis, il est considéré comme terroriste depuis 2005 par le FBI.
Ils ont comme gourous, évidemment Peter Singer mais aussi un certain Yves Bonnardel qui se prétend philosophe et qui fut un des animateurs des « cahiers anti-spécistes ». Ce militant anarcho-libertaire a longtemps fréquenté l’ultra gauche française et allemande. Il a milité contre la domination des adultes sur les enfants, il dénonce l’âgisation / infantilisation des enfants, la confiscation de leur vie par le statut de mineur, par l’institution familiale et par la contrainte éducative. Il découvre ensuite la lutte anti-spéciste et en devient un des maîtres à penser.
Leurs modes d’action
Ces groupes extrémistes sont persuadés que la lutte doit être violente car la population ne se résoudra pas naturellement (sic) à abandonner ses modes de vie « carnistes ». Ce mot désigne ceux qui consomment de la viande ou des produits animaux. Vous remarquerez qu’un des moyens de faire progresser leurs idées est aussi de s’attaquer au langage et de détourner certains mots ou d’en inventer. Un être humain qui a une alimentation équilibrée (incluant donc des produits animaux) est un omnivore mais afin de mieux le stigmatiser, il fallait un mot spécial. Nous sommes tout à fait dans la dictature cauchemardée par Orwell dans son roman 1984, où la langue est utilisée pour rendre le peuple plus stupide, plus dépendant et donc plus manipulable.
Ils sont très présents sur le web et sur les réseaux avec  et revendiquent :
  • une presse militante
  • la diffusion d’informations utiles pour les luttes Animalistes (pour le droit des animaux, humain-e-s y compris). Vous noterez l’écriture inclusive si chère au nouveau maire de Lyon qui s’inscrit donc dans la ligne idéologique des ces zozos. Merci aux lyonnais de s’être abstenus et d’avoir ainsi permis l’élection de cette pastèque…
  • une cartographie des lieux et accessoires spécistes sur laquelle sont répertoriés, abattoirs, boucheries, élevages, installations de chasse… Comment est-elle renseignée ?  Avec les observation des militants mais aussi en utilisant tous les moyens mis à leur disposition par internet. Ils en donnent la liste :

– Google Maps / Mappy 
– Localife (recherche par département)
– Info Greffe (recherche par département)
– Balade du Goût (fermes par spécialité)
– Acheter à la source
– Pêcher et Chasser
– Volailles.fr
– Les Pages Jaunes
– Cultures locales
– Bienvenue à la ferme
– La Ruche Qui Dit Oui

Leurs actions sur le terrain étant illégales ils cultivent une certaine forme de clandestinité qui doit donner des frissons à ces adolescents attardés qui peuvent ainsi jouer aux cow-boys et aux indiens. Les conseils qu’ils donnent à leurs militants sont clairs : devenez clandestins. Utilisation de navigateurs web rendant invisibles les adresse IP, messagerie cryptée, effacement des données sur les téléphones et les ordinateurs.
Il y a aussi de réelles incitations à commettre des actes illégaux et des conseils pour ne pas être identifié. Voici un extrait de leur site internet :
Comment nous transmettre le résultat de vos actions ?
Exemple :
– Lieu (approximatif ou exact) de l’action
– Date (approximative) de l’action
– Type d’action (quelle a été l’action ? quel était son objectif ?)
– Autres informations intéressantes ? (comment l’action s’est-elle déroulée ?)
– Lien de téléchargement des fichiers volumineux
– Envoyez le tout sur cette adresse : [email protected]
– Supprimez les fichiers de votre appareil photo avec File Shredder. 
Comment se fait-il qu’un site internet incitant aux actes illégaux, donnant des conseils pour les revendiquer de manière anonyme et les diffusant ne soit pas interdit et fermé ? Une réaction monsieur le garde des sceaux ?

About Denis Plat

Vérifiez aussi

Confinement. Quelles conséquences pour la chasse ?

Reconfinement total, partiel, 4 semaines, voire 5 ?…Quelles conséquences pour la chasse ? Après un mois et …