Accueil / Actualité Chasse / A Montpellier, chasser sur les terrains publics, c’est fini !

A Montpellier, chasser sur les terrains publics, c’est fini !

C’est un coup de tonnerre qui a retenti à Montpellier pour le monde cynégétique. Lors du dernier conseil municipal, une décision a été prise. La résiliation des conventions de mise à disposition de terrains publics pour une activité de chasse sur l’ensemble des terrains municipaux. Ainsi, la chasse sur les terrains publics de la ville de Montpellier est aujourd’hui interdite. Il s’agit là, d’une première pour une grande ville de France.

Qui est à l’origine de cette décision ?

Cette décision est l’œuvre d’un acharné, anti-chasse notoire, le 24e adjoint et représentant du parti Animaliste Eddine Ariztegui. Cet homme s’occupe de la Politique de l’animal en ville. Rappelons que lors de cette élection environ 53 000 personnes (taux d’abstention de plus de 65 % à Montpellier) ont élu Michaël Delafosse de l’Union de la gauche, avec 47.2 % des voix. Pour s’en sortir au second tour et ainsi être élu il a fait alliance avec les verts, d’où la présence d’Eddine Ariztegui, du parti animaliste.

La décision du conseil a donc été signée le 23 décembre et précise «une gestion efficace des populations d’animaux sauvages ne peut être convenablement assurée que par des agents assermentés de l’état, hautement qualifiés par une formation théorique leur donnant compétence à reconnaître les animaux qui devraient abattus, sans souffrance, et mettre en œuvre des méthodes répulsives les éloignant des plantations agricoles ». Montpellier s’inspirait-elle du canton de Genève ? Faut-il rappeler le coût financier ainsi que les dégâts engendrés sur les espèces ?

L’ASPAS et et Eddine Ariztegui, les clowns de l’Hérault.

Pour l’ASPAS, association anti-chasse, cette décision a été motivée  « par le sentiment d’insécurité des habitants de Montpellier » ainsi que «  par le caractère cruel de la chasse, de surcroît en zone urbaine « . Pour Eddine Ariztegui ce représentant du Parti Animaliste qui impose l’interdiction de la chasse à Montpellier, la raison première de cette interdiction est que  la chasse est responsable du saturnisme, tuant les gypaètes de la Métropole urbaine. Sauf… qu’il n’y a aucun gypaète à Montpellier. Encore une fois ces gangsters de la politique n’hésitent pas à mentir pour arriver à leurs fins. 

Ferdinand Jaoul, conseiller régional réagit à l’annonce.

Ferdinand Jaoul, conseiller régional et délégué chasse de la région Occitanie est en colère face à une telle décision.  » Le président de la Métropole aurait quand même pu avoir la délicatesse de prendre contact avec le président de la FDC pour l’informer d’une telle décision  » explique Ferdinand Jaoul. De plus il répond aux propos de l’animaliste Eddine Ariztegui qui prétend que cette décision renforcera sa détermination, le délégué de la chasse Occitanie conclue  » Cette affaire va renforcer sa détermination, elle va aussi renforcer la notre, car l’écologie de « bon sens » que préconisent les chasseurs mérite mieux que ce type d’imposture qui ne fait qu’attiser les haines, avec les réseaux sociaux comme exutoire « .

Quelles conclusions tirer de cette annonce ?

Je vous le disais dans une courte vidéo, le combat pour la chasse est maintenant politique. https://youtu.be/tTfY1uVeudI

  1. La première est que les verts sont maintenant complètement inféodés aux animalistes, anti-spécistes les plus extrémistes. Nous l’annoncions déjà pendant la campagne des municipales et nos pires prévisions s’avèrent exactes.   https://videos-de-chasse.fr/wp-admin/post.php?post=14261&action=edit   Ils nous ont déclaré la guerre ! Il ne faudra pas rester sans réagir. Nous devons les combattre sur tous les fronts, politique, idéologique, associatif, sur les réseaux sociaux, dans la presse… Nous ne devons plus rien laisser passer, plus céder un pouce de terrain. C’est une civilisation qu’ils veulent détruire et puisqu’il s’agit de combat pour notre civilisation, c’est un combat acharné que nous allons leur livrer !
  2. Il faut aussi noter que ces khmers verts sont arrivés au pouvoir grâce à l’alliance passée avec un candidat de gauche (Michaël Delafosse). La gauche en perdition se raccroche aux branches, même les plus pourries. Et bien, nous disons à tous les candidats de gauche tentés par l’alliance avec ces extrémistes que les amis de nos ennemis sont nos ennemis ! Plus une voix ne doit aller à des candidats qui font alliance avec les verts !
  3. Le monde de la chasse représente un important réservoir électoral, certains feraient bien de s’en souvenir… Il est temps que les chasseurs arrêtent de voter selon des schémas anciens. Le paysage politique a changé en France. Il faut le prendre en compte quand nous votons. 

About Denis Plat

Vérifiez aussi

L’union des chasseurs grâce aux anti-chasse !

Le 24 février, par Denis Plat « C’est dans l’adversité que se révèlent les vrais amis. » …