Accueil / Actualité Chasse / A 20 ans, Célia Bartes élue présidente d’une AICA !

A 20 ans, Célia Bartes élue présidente d’une AICA !

Célia Bartes, 20 ans, jeune pouzolaise est aujourd’hui à la tête de l’association intercommunale qui regroupe les chasseurs des communes de Pouzols-Minervois, Mailhac et Bize-Minervois.

Elle a été élue présidente de l’association intercommunale de chasse agréée (AICA) du Minervois au cours de l’assemblée du 3 octobre. A 20 ans, cette prise de fonction ne surprendra que les chasseurs qui ne la connaissent pas. Passionnée et investie dans le monde associatif local depuis son plus jeune âge, cette présidence est tout à fait méritée aux yeux des chasseurs locaux qui n’ont pas hésité à voter pour Célia et à lui confier cette lourde responsabilité.

C’est donc elle qui organisera les journées de chasse, les manifestations extra-cynégétiques, qui aura pour mission de gérer administrativement l’association, qui sera le relais de la FDC etc… Un rôle important, avec de nombreuses responsabilités qui cadrent parfaitement avec son BTSA Gestion et Protection de la Nature.

La jeunesse à la présidence de l’AICA.

Nous espérons que les féministes apprécieront qu’une jeune femme ait su séduire par ses compétences, ses connaissances les chasseurs des trois communes. Comme l’a confié le grand-père de Célia dans l’Indépendant « Elle est, à n’en pas douter, la plus jeune présidente d’une association de chasse en France ».

Félicitations à Célia pour cette élection, nous lui souhaitons toute la réussite pour sa nouvelle fonction.

Le symbole d’un renouveau.

A l’heure où la chasse est attaquée de toutes parts par des individus qui prétendent incarner un « monde nouveau » et qui nous présentent comme les tenants d’un « monde ancien », l’exemple de Célia est l’argument parfait pour leur démontrer qu’ils ont tort et que leur sectarisme, leur dogmatisme et leur méconnaissance des choses de la ruralité les conduit à l’échec. Aujourd’hui plus de 15 % des personnes qui passent le permis de chasse sont des femmes. Elles sauront apporter un regard nouveau sur cette activité et n’en doutons pas, elles prendront vite du « galon ». Célia leur a montré la voie, nous souhaitons que beaucoup de jeunes femmes la suive.

 

About Grégoire Porte

Vérifiez aussi

A quoi joue l’OFB ?

Comme si la chasse n’avait pas assez d’adversaires, voici que l’OFB, se lance dans des …