Accueil / Actualité Chasse / 900 000 euros de subventions de l’État pour la LPO ! Et nous madame la ministre ?

900 000 euros de subventions de l’État pour la LPO ! Et nous madame la ministre ?

Lobbyisme et gros sous.

Vendredi dernier la secrétaire d’État à la biodiversité, Bérangère Abba était invitée à l’assemblée générale de la LPO à Rochefort, Elle a été accueillie par leur président, le triste sire, Allain Bougrain Dubourg.
La secrétaire d’État à la biodiversité a renouvelé, à cette occasion, la convention pluriannuelle entre l’État et l’association pour un montant de 700 000 euros pas an. Bérengère Abba a aussi signé un chèque de 200 000 euros à la même association afin qu’elle puisse continuer les travaux d’agrandissement du siège de la LPO pour qu’elle puisse abriter tous ses services au même endroit. Ce qui fait un total de 900 000 euros d’argent public !

Cette association qui n’a de cesse de dénoncer le lobby des chasseurs en connait un rayon en la matière !

Les budgets de la LPO sont majoritairement issus des subventions accordées par l’État, les collectivités locales et l’Union Européenne. Depuis des années elle perçoit des fonds publics qui lui permettent de financer, entre autre, leur communication anti-chasse. Ce sont donc nos impôts qui financent ces actions !

Faisons un calcul simple et intéressant.

La LPO est agréée au titre de la protection de l’environnement et c’est à ce titre qu’elle perçoit des subventions. La LPO compte 57 000 membres, ainsi que 8000 bénévoles actifs. Faisons un calcul simple :

  • 900 000 pour 65 000 membres et bénévoles revient à une subvention d’environ 14 euros par personne.

Il se trouve que la FNC et les FDC sont aussi reconnues comme structures chargées de la protection de l’environnement. Les statuts définis par les arrêtés suivants le disent explicitement :

  • Arrêté du 26 février 2020 portant modèle de statuts de la Fédération nationale des chasseurs
  • Arrêté du 1er février 2018 portant modèle de statuts des fédérations départementales des chasseurs

La FNC

  • « conduit des actions concourant directement à la protection et à la reconquête de la biodiversité ou apporte un soutien financier à leur réalisation.
  • gère un fonds dédié à la protection et à la reconquête de la biodiversité qui apporte un soutien financier aux actions des fédérations départementales, régionales et nationale des chasseurs dans le cadre d’une convention avec l’Office français de la biodiversité. »

La FDC « a pour objet de participer à la mise en valeur du patrimoine cynégétique départemental et à la protection et à la gestion de la faune sauvage ainsi que de ses habitats. »

Donc nous serions en droit de recevoir des subventions, nous aussi. Si nous appliquons le taux utilisé pour la LPO, cela donne :

1 030 000 chasseurs x 14 euros = 14 420 000 euros.

Nous attendons le chèque madame la ministre…

 

About Grégoire Porte

Vérifiez aussi

Le brame du cerf dans la forêt de Chambaran

Tout amoureux de la nature le sait, de septembre à octobre les forêts frémissent, les …